Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mamadou Y. Baldé roue de coups de bâton sa femme enceinte de 4 mois


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 26 Novembre 2015 || 160 Partages

Mamadou Y. Baldé roue de coups de bâton sa femme enceinte de 4 mois

Âgée de 18 ans, Egué Baldé a échappé de peu à une mort certaine. Ce, après avoir été rouée de coups de bâton par son époux qui s’opposait à son transport à l’hôpital, pour une visite prénatale. C’est à Ndorna, une contrée nichée dans le département de Médina Yoro Foulah (Région de Kolda) que les faits se sont produits. Son épouse admise aux Urgences de l’hôpital régional de Kolda, Mamadou Yentou Baldé a été mis aux arrêts.

  

Les violences faites aux femmes, un fait établi au Sénégal, sont également une réalité en constante progression à Kolda. En atteste le nombre inquiétant de dossiers portant «violence conjugale» qui sont souventes fois enrôlés et évoqués devant le tribunal régional. Le dernier cas relevé s’est produit dans la lointaine contrée de Ndorna, une localité distante de 37Km de la commune de Kolda. La scène, d’une violence inouïe, a failli être fatale à une jeune dame mariée.

Âgée de 18 ans, la victime Egué Baldé, malgré sa grossesse de 4 mois, a été rudoyée par son époux, armé d’un bâton. Son seul tort : avoir voulu faire ce que toute femme enceinte est tenue de faire : «effectuer régulièrement ses visites prénatales dans une structure sanitaire». Cela, son époux, Mamadou Yentou, plus connu sous le nom d’El Hadji Baldé, l’ignore royalement. Inculte et croyant dur à des principes tirés de la vieille école, il s’est farouchement opposé à l’idée que son épouse se rende à l’hôpital pour des visites prénatales.

 

Il interdit à son épouse de faire ses visites prénatales

Intraitable sur la question, il a, dans un premier temps, confisqué le carnet de vaccination de sa femme. Malgré le refus de son époux de lui rendre le carnet, Egué Baldé décida de se rendre à l’hôpital. Mal lui en a pris. En cours de route, elle est rattrapée par son mari qui, armé d’un bâton, s’est acharné sur elle. Sous l’emprise d’une colère qu’il justifiera par le refus de soumission de son épouse, il lui a asséné plusieurs coups de bâton, sans se soucier de sa grossesse. Alerté par les cris stridents de la jeune dame, le voisinage accourut. Tirée des griffes de son époux belliqueux, Egué Baldé, dans un sérieux état clinique, est promptement évacuée aux Urgences de l’hôpital régional de Kolda. Après examen, le médecin gynécologue-obstétricien confirmera que sa patiente est enceinte de 4 mois. Que les violences exercées sur elle, lui ont causé «des tuméfactions au visage, des ecchymoses et des courbatures». Aussi, la blouse blanche a fait état «d’une blessure apparente au niveau de la joue, qui a tuméfié le visage et complètement fermé son œil gauche».

Profitant de l’évacuation à l’hôpital de son épouse, Mamadou Y. Baldé prit la tangente, menaçant d’attenter à la vie de celle-ci. Sa cavale sera longue de quelques semaines, puisqu’il a été appréhendé le 18 novembre dernier, par les pandores de la brigade de Kolda. Face aux enquêteurs, il battra sa coulpe. Cherchant à justifier sa bourde, il alléguera avoir été marabouté. Marié à deux épouses et père de deux enfants, Mamadou Y. Baldé 28 ans, au terme de sa détention légale, a été déféré au parquet de Kolda, pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une Incapacité temporaire de travail (Itt) de 30 jours.

L'obs


Dakarflash2



Nouveau commentaire :