Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mame Biram Diouf, buteur et passeur : «Je voulais marquer pour ma mère»


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 14 Novembre 2015 || 30 Partages

Mame Biram Diouf, buteur et passeur : «Je voulais marquer pour ma mère»

On peut dire que vous revenez de loin dans un match qui n'était pas facile...

Ouais, ce n'était pas un match facile car ils ont marqué tôt. Ils nous ont mis en difficulté et on n'arrivait pas à jouer ensemble. La première période a été difficile. En seconde période, on a essayé de jouer entre nous et on est parvenu à égaliser. C'est bien.

Quelle a été la principale difficulté pour les Lions dans ce match ?

C'était l'état du terrain et la chaleur. On ne sentait pas le public. Un match en Afrique n'est jamais facile et il faut garder à l'esprit qu'il n'y a plus de petite équipe. Le problème est qu'on ne connaissait pas l'adversaire. Là, on sait à qui on a affaire. J'espère qu'au match retour, on va gagner à la maison.

Qu'est-ce que le coach vous a dit lorsque vous étiez menés à la mi-temps ?

Il nous a dit de nous libérer et de jouer notre football. L'état du terrain et la chaleur ne jouaient pas en notre faveur. En seconde période, on s'est libéré. Tout le monde a voulu prendre du plaisir et on a égalisé.

L'équipe a aussi fait montre d'un bon mental en revenant à 2 partout…

Nous sommes de jeunes joueurs et nous voulons tous gagner. Notre ambition était de gagner ce match. Maintenant, on a pris un point.

L'équipe n'avait plus marqué depuis deux matchs. L'efficacité coïncide avec votre retour en sélection...

C'est toujours une bonne chose de marquer. Ce n'est pas Mame Biram Diouf qui amène les buts. On a bataillé dur pour décrocher l'égalisation. Le mérite revient toute l'équipe. On est là pour bosser et mettre tout ce qu'on a au service de l'équipe. J'espère qu'on sera encore meilleur lors des prochaines échéances.

Lorsque vous avez inscrit votre but, vous avez dû penser à votre mère...

Bien sûr que je voulais marquer ce but pour le dédier à ma mère décédée il n'y a pas longtemps. Cela me tenait à coeur. Je dis merci au Bon Dieu qui m'a donné l'occasion de le faire aujourd'hui. À Dakar, je vais encore essayer de marquer pour rendre hommage à ma mère et au peuple sénégalais.

Menés sur le score de 2 à 0, qu'est-ce que vous vous êtes dit pour vous remonter le moral ?

Pas grand-chose car la balle était déjà partie. II n'y avait qu'à batailler jusqu'à la fin et essayer de marquer le plus tôt possible. On a marqué le plus tôt possible et l'égalisation est venue.

On a retrouvé un Mame Biram Diouf très présent dans le jeu et qui a montré qu'il en voulait pour son retour avec l'équipe nationale...

C'est toujours comme cela. Cela fait longtemps que je n'avais pas joué. J'ai repris la semaine passée et j'ai bataillé dur pour être en forme pour ce match. Pour le prochain match, on va aller à Dakar et s'entrainer dur pour avoir la meilleure préparation possible.

Après 3 matchs d'absence, qu'est-ce cela vous a fait de retrouver vos coéquipiers et marquer ?

Ce n'est que du plaisir. On constitue une famille. On est une bande de copains. Je suis toujours très content de retrouver mes coéquipiers au sein de la Tanière.

Comment avez-vous apprécié votre cohabitation en attaque avec Sadio Mané, Baye Oumar Niasse et Moussa Konaté qui a fait son entrée ?

Comme j'ai l'habitude de le dire, ce sont de grands joueurs, Ce sont tous des professionnels qui jouent dans leurs équipes. Ils sont là pour apporter un plus à l'équipe. On veut tous gagner et c'est cela  qui est bon pour l'équipe.

Avec l'avantage de deux buts inscrits à l'extérieur, comment aborder le match retour ?

Comme je l'ai déjà dit, en Afrique, il n'y a plus de petite équipe. On sait ce qui nous attend. On va essayer de gagner le match car c'est cela la priorité.

Depuis quelque temps, on parle du manque d'efficacité des attaquants sénégalais au sein de leurs clubs. Comment Vivez-vous cela ?

Moi, depuis le décès de ma mère, je n'avais pas joué au football, Cela fait longtemps que je suis resté éloigné des terrains. Je ne peux pas trop m'avancer là-dessus. Mais je pense qu'il faut donner du temps aux attaquants. À chaque fois qu'ils sont sur le terrain, ils veulent marquer des buts.


En savoir plus sur http://wiwsport.com/View/detailNews.php?idN=21566#4ljlaMrE0QPqBW8K.99
Stades

Dakarflash2



Nouveau commentaire :