Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mame Mbaye Niang sur l’affaire judiciaire opposant Abdoul Mbaye à son ex-épouse : «Il n’y a pas de complot d’Etat dans cette affaire»


La convocation de l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, devant le magistrat-instructeur, pour faux et usage de faux, ne relève pas d’un complot d’Etat. Dixit le ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang qui lançait hier, le Programme des vacances citoyennes-Edition 2016.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 1 Août 2016 || 244 Partages

Mame Mbaye Niang sur l’affaire judiciaire opposant Abdoul Mbaye à son ex-épouse : «Il n’y a pas de complot d’Etat dans cette affaire»

Cela commence par une précision. «L’objectif de cette conférence n’est pas politique. Nous ne nous concentrerons que sur les questions liées à l’ordre du jour». La «mise en garde» ne bridera néanmoins pas les ardeurs des journalistes dont les questions glisseront vers la question qui fâche : l’affaire Abdoul Mbaye  dont l’inculpation et le placement sous contrôle judiciaire, pour faux et usage de faux en écritures publiques, ont été requis par le parquet.

 

Pas de complot d’Etat contre Abdoul Mbaye

 

Zen malgré la surprise, Mame Mbaye Niang prendra sur lui, pour «éteindre» les supputations selon lesquelles, il y aurait une main «politique» derrière le dossier privé qui oppose l’ancien Premier ministre à son ex-épouse. «Ce n’est pas le contexte, mais puisque vous insistez, je vais donner une réponse. Il n’y a pas de complot d’Etat dans cette affaire. C’est une affaire privée qui oppose un citoyen à son ex-épouse, même si Abdoul Mbaye avait introduit sa demande de divorce du temps où il était Premier ministre. Aucun Sénégalais ne serait rentré chez lui, après avoir falsifié des papiers administratifs. C’est un problème de droit privé. Même étant Premier ministre, il y a eu des audiences privées. Il est rattrapé par son passé et il doit s’assumer», analyse le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, en marge de la cérémonie de lancement des programmes des Vacances citoyennes.

Prévue du 1er août au 3 septembre, la 4e édition des Vacances citoyennes adossée sur le thème de «l’engagement républicain pour l’émergence», aura pour objectif de faire communier les jeunes avec leur communauté. A cet effet, 80 activités sont inscrites au programme et pendant un mois, le ministre et sa caravane sillonneront des localités comme Saint-Louis, Thiès, Kaolack et Kédougou, pour visiter des daaras (écoles coraniques), des fermes agricoles et aquacoles, constater aussi de visu l’état d’avancement des projets de l’année dernière. Pour cette édition, Mame Mbaye Niang compte travailler en étroite collaboration avec l’Anpej (Agence nationale pour l’emploi des jeunes), au détriment du Papej (Projet d’appui à la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes), dont le contrat de collaboration avec le ministère de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne a été rompu.

 

«Youssou Ndour a animé tous nos concerts, sans demander un kopeck»

 

Au-delà de l’institutionnel, les Vacances citoyennes comptent aussi allier l’utile à l’agréable. Ainsi, pas moins de 9 concerts seront animés par Youssou Ndour. D’ailleurs, à propos de la participation de l’artiste planétaire, objet de polémiques, le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne a tenu à clarifier les choses. «Il  faut respecter les gens qui font des actions bénévoles. L’année dernière, Youssou Ndour a animé tous nos concerts, sans demander un kopeck. Quand on l’a interpellé sur la question, il a dit que son action s’apparente plus à de la Rse (Responsabilité sociale d’entreprise). Personne n’a trouvé à redire. Pourquoi veut-on aujourd’hui trouver matière à polémiquer ? Les Vacances citoyennes n’ont pas de budget pour rétribuer Youssou Ndour. Même si on le voulait, on ne le pourrait pas. Nous payons juste des cachets de 100 à 150 mille FCfa aux jeunes artistes des localités que nous sillonnons, pour les appuyer. Tous les artistes qui veulent nous appuyer seront bienvenus. Mais, je refuse qu’on entache l’action citoyenne de Youssou Ndour», tranche-t-il. C’est clair !


Dakarflash2




1.Posté par nioms le 01/08/2016 19:52
yaw khana meuno ligueye en tant que ministre mo geune kou wakh nga tontou boul niou fonto way

2.Posté par Ahmed Tidiane Diop le 02/08/2016 00:25
Si je ne trompe l'APR parti -etat tout comme le gouvernement ont chacun u porte parole, alors Mr le ministre tu as du pain sur la planche, va travailler au lieu de te meler de ce qui ne te regatde pas ou bien c'est une façon de cacher ton incompétence a resoudre les problèmes de la jeunesse et surtout de l'emploi. Parle nous plutôt des résultats obtenus depuis 4ans.

Nouveau commentaire :