Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mankeur Ndiaye énumère les mesures prises pour protéger l'environnement marin


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 17 Septembre 2016 || 18 Partages

 

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye a partagé, vendredi à Washington (Etats-Unis d’Amérique), les dispositions prises par le gouvernement du Sénégal pour assurer une meilleure protection de l’environnement marin, a appris l’APS.


 

Intervenant à la 3-e Conférence mondiale sur les océans tenue jeudi et vendredi à Washington à l’initiative du Secrétaire d’Etat américain John Kerry, Mankeur Ndiaye a relevé l’adoption par son pays d’un plan d’actions de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.

Dans un discours dont copie est parvenue à l’APS, le chef de la diplomatie sénégalaise a indiqué que ce plan est assorti d’une "Task force" pour une meilleure opérationnalisation, notamment par la mise en place d’un système de contrôle et de surveillance mieux adapté aux défis et menaces actuels.

Le Sénégal a également adopté en 2015 un nouveau Code des Pêches maritimes, avec comme principales innovations le durcissement des sanctions prévues avec la hausse significative des amendes infligées contre les navires délinquants, a rappelé Mankeur Ndiaye devant des représentants de 90 pays, d’experts de divers horizons, de membres d’ONG, etc.


"Il s’y ajoute, selon lui, un système de suivi automatique des navires autorisés à pêcher dans ses eaux sous juridiction dénommé ‘Vessel Monitoring System’ et l’acquisition récente d’un patrouilleur de haute mer capable de couvrir toute notre zone économique exclusive".

A côté de ces importantes mesures, le Sénégal a aussi pris des engagements forts pour une meilleure protection des écosystèmes côtiers, le renforcement de la coopération régionale et internationale pour la conservation et le maintien de l’intégrité physique des océans et celui du cadre juridique relatif à la protection de l’environnement marin, avec notamment la ratification prochaine de l’Accord de la FAO sur les mesures du ressort de l’Etat du Port déjà adopté en Conseil des Ministres, a dit le ministre.

Il s’est également agi, a-t-il relevé, de la mise en œuvre d’une synergie d’actions gouvernementales pour la gestion durable des ressources halieutiques, l’amélioration des connaissances sur les fonds marins, la restauration du patrimoine halieutique, l’usage récréatif et culturel du milieu marin et sous-marin.


Mankeur Ndiaye a aussi, à cette tribune d’échanges de bonnes
pratiques, parlé de l’adoption par le Sénégal de la loi 2015/09 du 04 Mai 2015 relative à l’interdiction de la production, de l’importation, de la détention, de la distribution, de l’utilisation de sachets plastiques de faible micronnage et à la gestion rationnelle des déchets plastiques.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:27 Le président Sall est arrivé à Tivaouane