Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mankeur Ndiaye se prononce sur l’absence de Yaya Jammeh à Dakar lors Sommet de la Cedeao


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 6 Juin 2016 || 98 Partages

 

Le Ministre des Affaires Etrangères, Mankeur Ndiaye, a commenté l’absence du président Gambien, Yayah Jammeh au sommet ordinaire des Chefs d’Etats et de Gouvernement. Pour le ministre Sénégalais, l’absence de l’homme fort de Banjul serait liée à des contraintes de politiques intérieures de la Gambie. Mankeur Ndiaye revient sur la construction du Pont, dont la pose de la première pierre a été faite depuis 2015.

« Il y’a toujours des absents dans les sommets internationaux. Quand il y a des sommets aux Nations Unies ce ne sont pas tous les chefs d’Etats qui viennent, pour la Cedeao –Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest- également ce ne sont pas forcément tous les chefs d’Etas qui viennent. Les chefs d’Etats peuvent avoir des contraintes de politiques intérieures qui font qu’ils se font représenter par des ministres ou par des premiers ministres c’est le cas avec Yaya Jammeh qui s’est fait représenter par son ministre du commerce. Je crois qu’il n’y a rien de particulier » avance le Ministre des Affaires Etrangères qui participait ce matin à un forum des Experts et Hommes d’Affaires Nationaux et de la Diaspora.

Pour Mankeur Ndiaye,  un travail considérable se fait dans l’ombre pour parfaire les relations entre le Sénégal et la Gambie.

Nous travaillons à parfaire davantage les relations avec la Gambie, parce que la philosophie de la diplomatie sénégalaise  repose sur des principes très clairs : une diplomatie de paix, de bon voisinage, faire en sorte que nos relations avec les pays voisins soient les meilleures possibles. Le rôle de la diplomatie c’est la paix », renchérit le Ministre.

Quant à l’effectivité du début des travaux du pont entre les deux pays, le Chef de la Diplomatie sénégalaise se dit rassuré.

« Nous travaillons ensemble avec la Gambie pour construire ce pont qui est extrêmement important. Le pont a déjà reçu le financement de la BAD (Banque Africaine pour le Développement) 50 Milliards. Nous avons déjà posé la première pierre, il ya plus d’un an. Tous les moyens sont en place pour la construction du pont. Nous aurons une réunion technique au mois de juillet à Banjul pour réfléchir sur les aspects techniques liés à la construction de ce pont » a poursuit-il.

Le ministre a rappelé que les deux pays –Sénégal et Gambie- sont favorables à la construction de ce pont.

Avant d’ajouter qu’il y’a « un principe fondamental du Sénégal, c’est le principe de la continuité territoriale du Sénégal. Le Sénégal prend toutes les dispositions pour assurer la continuité de son territoire soit par le pont soit par le contournement. Et l’Etat mettra tout en œuvre pour que cette continuité soit respectée ».

senenews


DakarFlash3




1.Posté par mousseul le 07/06/2016 00:24
Please, ne perdons pas de temps avec Yayah Jammeh qui ne jouit plus de toutes ses facultés mentales.

Nouveau commentaire :