Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mankeur Ndiaye va rencontrer les autorités Saoudiennes, vendredi


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 1 Octobre 2015 || 21 Partages

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, se rendra vendredi à Ryad (Arabie Saoudite), pour discuter "au plus haut niveau politique" avec les autorités saoudiennes, à la suite de la bousculade à l’origine de la mort de 10 Sénégalais, a-t-on appris jeudi auprès de son département.

"Le ministre Mankeur Ndiaye se trouve en ce moment aux Etats-Unis d’Amérique, à New York précisément. Mais il va se rendre à Ryad, vendredi, pour rencontrer les autorités saoudiennes, suite aux évènements tragiques survenus lors du ‘haj’ 2015", a indiqué Amadou Kébé, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

M. Kébé, également coordonnateur de la cellule de crise et d’appui psychologique des pèlerins sénégalais à La Mecque, donnait une conférence de presse sur l’évolution de la bousculade à l’origine de la mort de près de 800 pèlerins, dont 10 Sénégalais, le 24 septembre, dans la ville saoudienne de Mouna.

Le nombre de pèlerins sénégalais portés disparus à la suite du mouvement de foule est de 49, à ce jour.

"Le gouvernement veut gérer la situation au plus haut niveau politique. C’est ce qui explique ce voyage du ministre des Affaires étrangères à Ryad. Nous allons discuter au plus haut niveau avec les autorités saoudiennes, pour régler un certain nombre de problèmes, notamment l’accès aux morgues", a expliqué Amadou Kébé aux journalistes.

La cellule de crise et d’appui psychologique des pèlerins sénégalais à La Mecque (Arabie Saoudite) a été mise en place lundi.

Elle est constituée de représentants de la présidence de la République, de la Primature, des ministères de l’Intérieur, des Transports aériens et de la Santé.

La coordination de la cellule est assurée par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Cette structure a pour missions de coordonner la prise en charge des pèlerins sénégalais et de leurs familles affectés par la meurtrière bousculade survenue le 24 septembre, dans la ville saoudienne de Mouna.
APS

Dakarflash2



Nouveau commentaire :