Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Manko et Wattu engagent le combat pour la libération de Khalifa Sall…


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 13 Septembre 2017 || 201 partages || 0 commentaires

 

La 13e Législature sera installée demain jeudi sans la présence de Khalifa Sall. Mais aussi bien la coalition Wattu Senegaal que celle de Manko Taxawu Senegaal, le combat pour faire sortir de prison Khalifa Sall, maire de Dakar, s’amorce.

Pour les libéraux, le combat  va se poursuivre à l’Assemblée nationale et hors de l’Assemblée. Même si Me Abdoulaye Wade sur qui on espérait déclencher les hostilités en tant que Doyen d’âge a démissionné de son mandat de député.

« Le président Wade est très peiné par la situation  de Khalifa Sall », confie Me Madické Niang face à la presse. « Nous continuerons à nous battre pour sa libération. Nous continuerons d’être à ses côtés. On le fera à l’Assemblée et hors de l’Assemblée », renchérit Decroix.

Dans les régions, on met les bouchées doubles.  Avec des manifs tous les vendredi.  Et le mot d’ordre a été lancé mardi à Thiès.

« Khalifa n’est pas simplement un otage politique, c’est presque un otage électoral, mais il est simplement en séquestration. Il doit être à l’Assemblée nationale jeudi. Sinon c’est assimilable à une forfaiture », tonne sur Sud Fm, Moussa Tine, secrétaire général de l’Alliance Penco face à la presse ce mardi.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :