Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Manœuvre en cours pour réintégrer les 137 élèves surveillants de prisons renvoyés


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 14 Juin 2016 || 396 Partages

Manœuvre en cours pour réintégrer les 137 élèves surveillants de prisons renvoyés
L’affaire des élèves-surveillants de prison renvoyés  n’a pas encore connu son épilogue. A peine la nouvelle de leur exclusion rendue public, des tractations sont entreprises pour les faire réintégrer lecole de police.

 

Ils sont 137 élèves surveillants de prisons renvoyés de lecole de police pour  indiscipline. Au moment où les gardiens de la discipline et de l’ordre applaudissent l’acte d’autorité posé par le patron de l’école nationale de police, des pressions hardues sont exercées sur les autorités politiques pour faire invalider la decision d’exclusion des élèves gardes pénitenciers.

Contrairement à la version officielle, la formation de ces «indisciplinés» pourrait continuer. En effet, joint au téléphone,  une source policière digne de foi nous a révélé que «l’administration de la police est entrain de statuer sur  leur sort»  pour voir quelle mesure prendre définitivement contre les «récalcitrants».

Une porte ouverte qui laisse entrevoir une issue heureuse pour «les têtes brûlées»  de la penitenciaire. Une premiere aussi que toute une promotion soit renvoyée de l’école de police. Une décision qui a du mal a passer chez les matons.

En effet, face au manque criard d’effectifs qu’ils ne cessent de décrier, les syndicats de la penitenciaire comme leur direction -dirigée par le colonel Daouda Diop de la gendarmerie- ont du mal à accepter l’intransigeance du patron de l’école de police.

Du côté des concernés, difficile de trouver un interlocuteur. Un tour à l’Ecole Normale de Police (ENP) nous a permis de discuter avec une source  qui a requis l’anonymat. Ce dernier nous a soufflé que tous les élèves concernés par ces cas sont actuellement rentrés chez eux.

Pour rappel, Le quotidien Enquête avait révélé l’affaire dans son édition du samedi dernier.  La cause de renvoi  porterait  sur une histoire de garde. Programmés comme sentinelles, quatre élèves surveillants auraient refusé de regagner leurs postes .

Lorsque leurs sanctions leur ont été notifiées par la hiérarchie, 55 de leurs camarades se sont rebellés en signe de solidarité. Fort remontée contre cette défiance, renseigne le journal, la direction de l’École nationale de police a décidé de renvoyer toute la promotion et d’informer la direction de l’Administration pénitentiaire.

senenews


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:36 Hausse du budget du ministère de la Santé