Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Mansour Elimane Kane : "Dans 6 mois, le permis à points sera effectif au Sénégal"


Le ministère des Transports terrestres et Gemalto/Face technologie ont signé hier, une convention de concession des permis de transport pour un montant de plus de 9 milliards FCfa. Au cours de la rencontre, le ministre ds Transports terrestres, Mansour Eliamne Kane a annoncé la mise en oeuvre effective du permis à points, dans 6 mois.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 23 Juin 2017 || 408 partages || 1 commentaires

Mansour Elimane Kane : "Dans 6 mois, le permis à points sera effectif au Sénégal"
Avec la recrudescence des accidents de la route qui coûtent au Sénégal près de 2% de son Pib par an, la problématique de la sécurité routière est devenue un enjeu national d'une extrême priorité. 

C'est pour trouver une solution à ce problème qu'une convention de concession pour les permis de transport a eu lieu hier, entre le ministère des Transports terrestres et Gemalto/Face technologies. 

Pour Mansour Elimane Kane, la production des titres de transport, telle qu'elle est prise en charge aujourd'hui, pose d'importants problèmes et ne répond pas à l'enjeu de réduction de l'insécurité routière. 

Il a identifié différents problèmes comme les fraudes liées à la non sécurisation des supports utilisées pour la production des titres de transport et l'absence d'interconnexion des différents acteurs, entraînant d'importantes pertes de recettes pour l'Etat, l'absence d'un dispositif de centralisation et de vérification de l'intégrité des données, l'impossibilité de produire des statistiques fiables et à temps réel. 

"Des réformes importantes portant en particulier sur le contrôle technique, l'immatriculation des véhicules, le traitement et la délivrance des titres de transport, seront mises en place", dit-il. 

A l'en croire, la plateforme de production et de gestion permettra la collecte des données biométriques, la personnalisation et la gestion de tout le cycle de vie des titres et plaques d'immatriculation sécurisées. 

"La convention de concession portera sur une durée de 10 ans, avec un renouvellement des équipements à mi-vie. La concession intégrale confiée au groupement Gemalto/Face technologie comprend le financement, la conception, la réalisation, l'exploitation, la maintenance, la gestion, la formation et transfert de compétences aux agents de l'Etat. L'investissement sera intégralement pris en charge par l'opérateur privé pour un peu plus de 9 milliards Fcfa. 

Ce dernier sera payé à partir des recettes perçues de l'exploitation et versera à l'Etat du Sénégal une redevance annuelle d'exploitation de 16% sur le chiffre d'affaires", souligne-t-il. 

En outre, la phase opérationnelle de production des nouveaux titres de transports routiers et plaques d'immatriculation démarrera dans 6 mois. "Pendant ce temps, des séances de formation, d'éducation et de sensibilisation sur le projet seront organisées avec tous les acteurs. 

C'est un projet du Sénégal et il faut s'en approprier pour qu'il soit un succès régional. Dans 6 mois, le permis à points sera effectif au Sénégal. A partir d'aujourd'hui, personne ne pourra prendre le permis ou la plaque d'une voiture pour la falsifier", assure-t-il. 

Pour sa part, le vice-président de Gemalto Afrique division gouvernement, Charles Mevaa informe que c'est au terme d'un long processus de sélection, qu'ils ont été choisis pour la mise en place de cette concession. 

"Nous mesurons l'importance de ce projet et la gravité de notre responsabilité. Nous allons investir plus de 9 milliards Fcfa pour enrôler et identifier des citoyens, pour fabriquer des titres de transport sécurisés avec différentes technologies qui sont les plus avancées dans le monde", dit-il avant de poursuivre : "nous allons fabriquer des plaques d'immatriculation sécurisées et aider à vérifier l'authenticité et l'identité des porteurs". 

L'As

Dakarflash6




1.Posté par mousseul le 23/06/2017 18:31
Permis à points. Bravo, vite, vite ! !!

Nouveau commentaire :