Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mansour Faye: "Il n’y a aucune difficulté qui puisse expliquer le retrait de Bouygues de la Sde"


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 29 Septembre 2015 || 6 Partages

Bouygues ne fait plus partie de l’actionnariat de la Sénégalaise des Eaux (Sde). Une sortie qui avait intrigué plus d’un. Mais, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement rassure: “Il n’y a aucune difficulté au niveau national qui puisse expliquer le retrait de Bouygues. Moi, je pense que c’est interne à la Sde. Le Sénégal a des disponibilités en eau. Au lac de Guiers, nous avons une autorisation qui nous permet d’exploiter 23 mètres cube par seconde aujourd’hui et on n’en utilise que 2 mètres cube par seconde. Donc,  la capacité est là.

Il y a aussi des projets qui vont venir comme Keur Momar Sarr 3, des projets au niveau de Tassete, il y a les deux usines de dessalement qui seront érigées, il y a aussi assez  de ressources en eaux superficielles pour nous permettre d’alimenter le Sénégal. Le contrat de la Sde va normalement prendre fin en 2018. Et l’Etat commence déjà à se pencher sur les termes de référence pour le futur fermier: “La Sde est une société exploitante. L’hydraulique urbaine est gérée par la Sde et la Sones. Normalement, le contrat de la Sde va arriver à terme en 2018. Nous sommes en train de regarder les termes de référence pour relancer le marché.

La Sde est une société  privée à capitaux étrangers. Bouygues part mais il y a d’autres comme Teranova qui est venu pour intégrer le capital de la Sde. Mais, cela n’enlève en rien la relation qui existe entre la Sones et la Sde. On va chercher d’autres partenaires. Si la Sde est compétitive  elle va rester  s’il y a d’autres sociétés qui sont intéressées elles vont compétir pour gérer la partie exploitante du réseau”, renseigne-t-il. 

Quant à l’amélioration de l’approvisionnement en eau dans plusieurs quartiers de Dakar, comme Nord Foire, Mansour Faye explique qu'elle est due à la mise en œuvre du plan d’urgence. “Certains quartiers de Dakar ont connu une nette amélioration de la fourniture en eau notamment  Nord foire, Ouest foire, etc. Ceci résulte de la mise en œuvre du programme  d’urgence  de sécurisation de Dakar qui a permis de sécuriser à  peu près 40 000 mètres cube d’eau par jour. 

A l’heure actuelle, il reste 20 000 mètres cube à compléter  d’ici décembre, et cela va nous permettre de régler la question de l’alimentation en eau de Dakar. Les forages qui ont été prévus pour cela sont quasiment tous terminés. Ce qui fait que les populations ont constaté des améliorations. L’Etat a fait d’énormes efforts pour sortir ces populations de ces difficultés”, indique le ministre. Cependant, il reste un autre problème: celui du stockage. “Maintenant,  il reste à faire car Dakar a un problème de stockage. Nous travaillons pour sortir définitivement toutes les populations de Dakar de ces contraintes”, assure M. Faye. 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:41 Un acident sur la route de l’aéroport fait un mort