Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mariages forcés: 2000 cas recensés en 2015


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 6 Juin 2016 || 27 Partages

Mariages forcés: 2000 cas recensés en 2015
 

307 cas à Velingara, 323 cas à Oussouye, a, 298 à Podor, les zones les plus touchées selon un rapport.

Cette étude a été publiée par l’association Touche pas à ma sœur “ lors d’un atelier de renforcement de capacité, autour des violences basées sur le genre ce weekend. Elle a été élargie dans neuf lieux différents du pays. Un total de 1920 filles ont été victimes de mariage forcé. Nombreuses de ces filles arrêtent leur études. La faute? des grossesses précoces ou de la maltraitance subies.

Selon le journal La Tribune, “ pas mal de filles, avec un bon niveau intellectuel n’ont pas pu suivre un cursus scolaire stable et normal. Elles sont données en mariage comme du petit pain, soit pour honorer l’engagement de leurs pères vis avis de leurs marabouts, soit pour la survie de leur famille, soit pour exécuter un décret émanant du chef coutumier “.

Conscients que les mariages forcés, participent de façon considérable à la déperdition scolaire, les acteurs de la lutte contre ce fléau ont lancé un appel aux autorités à s’impliquer davantage. ” Touche pas à ma sœur “, s’engage à une campagne de lutte sans répit contre les mariages d’enfants dans l’espace scolaire.


DakarFlash3




1.Posté par mousseul le 07/06/2016 00:29
Mariage forcé, c'est à bannir à tout jamais ! Nos Gouvernants ont-ils peur de légiférer ? Merci à la Presse de soutenir l'association "Touche pas à ma soeur ".

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:05 Affaire des masseuses de Yoff: le verdict est tombé