Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Marième Badiane descend en flammes Karim Wade: "Ce gosse, n'est pas une victime, il paye pour ce qu'il a fait"


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 21 Mai 2016 || 932 Partages

Dans un entretien paru dans l'Obs de ce week-end, la Présidente du mouvement national des femmes de l'APR s'est exprimé sur l'affaire Wade fils. A la question de savoir si la libération de Karim Wade pourrait  apaiser le climat social, Marième Badiane répondra: " Ce n'est pas un préalable. Le dialogue n'a rien à voir avec la justice. L'affaire Karim Wade n'est pas un problème de Macky Sall. Si cela ne dépendait que de lui, Karim Wade ne serait pas arrêté. Mais, c'était une demande sociale et le ministre de la Justice de l'époque Aminata Touré, avait pris sa responsabilité à la lumière des faits reprochés à Karim Wade, pour le faire arrêter. Si Karim Wade demande la grâce, c'est maintenant le pouvoir discrétionnaire du Président Macky Sall qui est sollicité... Karim Wade n'est pas une victime, il est en train de payer pour ce qu'il a fait. Il a pillé ce pays (elle se répète) Je ne cois même pas que ce Karim Wade oserait un jour s'adresser aux Sénégalais pour leur dire qu'il veut devenir leur Président de la République. Qu'est ce qu'il a fait pour ce pays, à part être le fils de Abdoulaye Wade? Il n'a aucun fait d'armes dans ce pays. Il n'a pas de base politique et les Sénégalais ne lui reconnaissent aucun mérite. Il n'a pas de base politique. Il n'est pas un adversaire de taille. Nous ne sous-estimons personne, mais nous n'appréhendons pas la candidature de Karim Wade. S'il est candidat, tant pis pour le Pds et tant mieux pour nous, parce que ce n'est pas un adversaire de taille"  

Selon la dame, les retrouvailles prévues sont destinées à apaiser le climat social. "C'est uniquement ça! Que ceux qui qui sont élus gouvernent et ceux qui sont dans l'opposition s'opposent, mais de façon responsable".

Dakarflash2



Nouveau commentaire :