Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Matar Ba sur le marathon Eiffage : « La présence de 65 pays montre l’importance de cette manifestation »


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 15 Février 2016 || 23 Partages

Matar Ba sur le marathon Eiffage : « La présence de 65 pays montre l’importance de cette manifestation »

Matar Bâ, le ministre des Sports a assisté aux deux jours du marathon Eiffage. Un événement qui a vu la participation du double champion olympique,huit fois champion du monde, l’Éthiopien Haile Gebreselassie et plus de 15000 participants. Le patron du sport sénégalais s’est réjoui de la mobilisation qu’à connu ce marathon qui est d’une grande importance. Igfm revient sur les propos du ministre des Sports.

«Je préside ce marathon au nom du chef de l’Etat. Il faut remercier Gérard Senac pour cette belle initiative. Nous constatons qu’il y a eu une forte mobilisation avec la participation de l’ensemble des couches de la population. Le sport a été pris comme prétexte pour parler de tourisme, de santé, de l’éducation et de l’économie du Sénégal.

Il pouvait gagner des marchés et faire des bénéficies. Mais, il a pensé à accompagner le Sénégal  dans sa politique de développement. Cet évènement a aussi permis aux gens de découvrir ce bijou qui est le CICAD et de traverser le pôle de Diamniadio. Je pense que ces genres de mobilisation devront être multipliés.

Le format n’est pas important. Ce qui compte c’est de mobiliser les gens autour de l’essentiel. Nous passons de bons moments depuis hier et cela garantie la cohésion sociale. J’ai demandé au mouvement associatif et à la fédération sénégalaise d’athlétisme de multiplier ce genre de mobilisation après évaluation.

Le Sénégal continue à vivre malgré les menaces terroristes qui pèsent sur le monde. La présence des 65 pays montre l’importance de cette manifestation. Le sport est transversal et on ne doit plus le prendre comme un jeu. C’est un secteur vital pour le développement du pays.

Je ne veux pas aller vite en besogne pour parler de ce qui a été injecté comme argent. On peut changer le format et le continu tout en restant dans le domaine du sport. Les questions ne doivent pas s’articuler autour des moyens. On doit chercher des méthodes de financement car la situation économique de notre pays  ne nous permet pas certaines choses», a déclaré Matar Bâ.

igfm


DakarFlash3



Nouveau commentaire :