Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Me Ousmane Ngom: » On doit rationaliser la création et l’existence des partis politiques au Sénégal «


Invité du premier numéro de l’émission « Débattre Campagne », Me Ousmane Ngom, tête de liste de la coalition Senegal Ca Kanam, est revenu sur le nombre jugé exagéré des partis politiques et coalitions au Sénégal.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 10 Juillet 2017 || 541 partages || 0 commentaires

Me Ousmane Ngom:  » On doit rationaliser la création et l’existence des partis politiques au Sénégal «
Selon Me Ousmane Ngom, « C’est Abdou Diouf qui avait ouvert les portes à tout le monde. Maintenant, nous en sommes à plus de 250 partis au Sénégal et ce n’est pas normal. Ceci ne relève pas seulement de la responsabilité du Gouvernement, mais il y a aussi celle des citoyens. La démocratie est une question d’éducation. On doit éduquer les gens pour qu’ils sachent ce que c’est véritablement la démocratie et ce que cela demande comme exigence. Il y’a une éducation démocratique qui montre le chemin à la bonne démocratie. On sait que sur tous les partis et coalitions existants, il n’y a même pas plus de 50 qui participent. Alors il faut qu’on rationalise la création et l’existence des partis politiques. C’est la Constitution qui leur donne le droit d’exercer cela. Pour changer cela, il faut changer la Constitution. L’Etat ne peut pas réduire le nombre de partis politiques, car cela serait de la dictature. C’est la Constitution qui garantit l’existence des partis politiques. Ce qu’il faut c’est la limitation démocratique des partis politiques qui se fera par le suffrage. C’est à dire que celui qui va aux élections sans obtenir de député, doit dissoudre son parti dans un autre parti ou dans une coalition. C’est une façon de rationaliser par le suffrage… »
 

Dakarflash7



Nouveau commentaire :