Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Me Wade exige la «libération immédiate» des militants de l’opposition arrêtés par la police


Dix-huit partisans de la coalition Gagnante Wattu Senegaal, dont Moïse Rampino et Amina Sakho, sont en garde à vue au Commissariat central de Dakar. La tête de liste de la coalition suscitée, Me Abdoulaye Wade, «exige» leur «libération immédiate», ce qui pourrait accentuer la tension déjà palpable.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 27 Juillet 2017 || 929 partages || 0 commentaires

Me Wade exige la «libération immédiate» des militants de l’opposition arrêtés par la police
 

«Pour l’instant, nous ne sommes pas en état de guerre.» Cette déclaration de Me Abdoulaye Wade, aux allures d’une sommation, présage des confrontations futures. D’autant plus que la tension va crescendo avec l’arrestation des 18 militants de la coalition Gagnante Wattu Senegaal, mardi lors de la marche initiée par Me Wade pour le retrait des cartes d’électeur. Et le Pape du Sopi n’avait pas exclu, dans sa déclaration d’après marche, de «faire face aux forces de Macky Sall». Dans un communiqué, la coalition Gagnante Wattu Senegaal a dénoncé et exigé la «libération immédiate» des 18 personnes de la coalition suscitée, arrêtées par les forces de l’ordre. «Nous dénonçons vigoureusement cette nouvelle trouvaille du régime et exigeons la libération immédiate de nos frères et sœurs dont le seul tort est d’avoir eu le courage de dire NON. Ce régime cherche à installer une dictature majeure en interpellant, en pleine campagne électorale, plus d’une cinquantaine de nos militants, dont des investis pour la députation», a dénoncé Me Wade. Parmi les arrêtés, figurent les «Karimistes» Moïse Rampino et Amina Sakho, présidente du Mouvement Karim Président. La coalition Gagnante Wattu Senegaal dénombre une «cinquantaine de militants de l’opposition illégalement interpelés par les forces de Macky Sall». Me Wade et Cie expliquent ces arrestations par le fait que «la  vigueur et l’enthousiasme qui rythment la campagne de la coalition Gagnante Wattu Senegaal aient plongé Macky Sall et Benno bokk yaakaar dans une perspective pessimiste irréversible». C’est pourquoi, selon Me Wade, «ils excellent dans l’outrage et la séquestration».

La coalition dirigée par Me Wade a véhément dénoncé la posture du régime de Macky Sall sur l’interdiction des manifestations de l’opposition. «Le droit de manifester est confisqué au Sénégal et le citoyen sordidement parqué dans des espaces de répression tracés par le régime en place. Macky Sall et son régime ont fini d’installer honteusement deux types de Sénégalais : un Sénégalais à part qui n’a aucun droit, parce qu’il est un opposant, et un Sénégalais dit à part entière qui bénéficie de tous les droits, parce qu’il soutien Benno bokk yaakaar», a fulminé Me Wade.

Les difficultés relevées dans la distribution des cartes d’électeur à date échue révoltent Me Wade et ses partisans. «Ce régime étant incapable d’imprimer et de distribuer, dans les délais, les cartes d’électeur qui ont coûté 50 milliards de FCfa au contribuable sénégalais, est disqualifié pour l’organisation d’élections libres et transparentes», a-t-il lancé.

L’OBS


Dakarflash6



Nouveau commentaire :