Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Menace terroriste à Dakar : La sécurité renforcée dans les hôtels (IMAGES)


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 21 Octobre 2017 || 89 partages || 0 commentaires

Menace terroriste à Dakar : La sécurité renforcée dans les hôtels (IMAGES)

Au lendemain de l’annonce de l’imminence d’un projet terroriste à Dakar, la sécurité a été renforcée au niveau des hôtels situés sur la partie côtière de la capitale, cible principale des djihadistes selon l’ambassade des États-Unis au Sénégal. Gendarmes et policiers, en uniforme ou en civil, et agents de sociétés de sécurité privées veillent aux grains.
Annie est troublée. En ce vendredi après-midi ensoleillé, cette Française se soumet au dispositif de sécurité mis en place à l’entrée de l’hôtel King Fahd, l’angoisse dégoulinant de son front. C’est que la veille, l’ambassade des États-Unis a envoyé à ses ressortissants un message les mettant en garde contre un projet terroriste « crédible » contre Dakar et les invitant à s’éloigner des hôtels.
Pourtant Annie, arrivée au King Fahd pour un rendez-vous d’affaires, ne devait pas se faire du souci. L’ambassade de France au Sénégal n’a pas relayé l’alerte américaine. Au contraire, elle semble la minimiser. Selon des informations de Seneweb, la représentation diplomatique a envoyé à ses ressortissants un Sms leur demandant de ne se fier qu’aux informations provenant de ses services. Comme quoi, les Français pouvaient continuer à vaquer à leurs occupations, fréquenter les hôtels, comme bon leur semble.
« Je ne dors pas du tout. »
Mais il en faudra plus, visiblement, pour rassurer Annie. Qui martèle : « Depuis hier, j’ai la peur au ventre. Les terroristes sont de fins stratèges et si les Américains alertent, c’est parce qu’ils ont vu la chose venir. Je ne dors pas du tout. »
Pour rassurer ses clients, 24 heures après l’annonce du projet terroriste contre Dakar, l’hôtel King Fahd a renforcé son dispositif de sécurité. Au niveau de l’entrée principale, des agents de sécurité d’une société privée assurent le contrôle des véhicules (habitacle, coffre, etc.) et des personnes (fouille des sacs et détecteur de métaux). Ce, sous la supervision d’éléments de la gendarmerie lourdement armés.
Le portail d’entrée franchi, un deuxième système de contrôle attend les visiteurs de King Fahd. Celui-ci est aux mains des gendarmes, qui font défiler tous les bagages au scanner tandis que les personnes sont tenues de passer par le portique de sécurité pour accéder à l’énorme hall. D’après des membres du personnel de l’hôtel, de nombreux agents de sécurité en civil veillent aussi au grain.
« Je vis tranquillement mes vacances au Sénégal avec son soleil. »
Ce dispositif sécuritaire n’est pas spécifique au King Fahd Palace. Même constat au Radisson Blue et au Terrou-Bi. Dans ces deux établissements, c’est la police qui assurent la sécurité. En plus de la sécurité privée. Le dispositif est presque le même : fouille, détecteur de métaux, scanner, portique…
À la différence de sa compatriote Annie, le Français Jacko, croisé au Radisson, ne se fait pas de souci. Les alertes attentats, il fait avec. « Vous savez, j’ai fait le tour de l’Europe, des Amériques et des pays du Golfe. Les attentats j’en ai vécus. Des voitures piégées ou une personne qui débarque avec son arme et tire ou encore quelqu’un qui se fait exploser… Cette alerte ne me fait pas peur. Je vis tranquillement mes vacances au Sénégal avec son soleil. Les Américains font toujours des alertes et la plus part, qui n’aboutissent à rien. »
Les autorités sénégalaises ne semblent pas partager ce scepticisme de Jacko au sujet de l’alerte lancée par l’ambassade des États-Unis. Elles prennent la menace très au sérieux. Pour s’en convaincre, il suffit de longer la Corniche et de promener le regard dans certains endroits « stratégiques » de la capitale. Les forces de sécurité sont positionnés, lourdement armés et prêts à intervenir.





Seneweb

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >