Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Menaces terroristes au Sénégal : Comment la Police a pu mettre la main sur les supposés éléments d'Al Qaida


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 29 Octobre 2015 || 174 Partages

Menaces terroristes au Sénégal : Comment la Police a pu mettre la main sur les supposés éléments d'Al Qaida

DakarFlashNEWS - Au moment où la Section de recherches de la gendarmerie nationale procédait à l’arrestation de l’Imam Alioune Ndao à Kaolack, la Police interpellait trois autres personnes à Keur Massar  dont une femme soupçonnée d’appartenir à l’organisation terroriste Al Qaïda informe Le Témoin. 

L’interpellation de l’Imam Alioune Ndao intervient quelques jours après celle de l’Imam Sèye, un enseignant au lycée Alpha Molo Baldé de Kolda, comme si la gendarmerie avait réussi à établir un lien de complicité entre les deux hommes. Le même jour, la division des investigations criminelles renforcée par les éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) faisait une descente à Keur Massar où l’Imam Saliou Ndiaye et son épouse étaient arrêtés. 

À Sicap Liberté VI, Salif Ndiaye est également interpellé. Aujourd’hui, les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (Dic) sont convaincus avoir affaire à un groupe extrémiste très menaçant. Ces deux réseaux (Dakar et Kaolack) appartiennent sans doute à un même réseau du fait que les trois personnes arrêtées par la police ont été acheminées à la section de gendarmerie de Colobane pour confrontations.  

Une perquisition minutieuse a permis de me saisir des CD-Vidéo, des ordinateurs et autres documents qui seraient des instruments de propagande pour apologie du terrorisme. Les vidéos laissent apparaitre des images documentaires sur l’histoire de la naissance d’Al-Qaïda, une organisation terroriste née au Pakistan dans les zones tribales où Ben Laden s’était exilé. Des documents relatifs à un projet de construction d’une mosquée à Kaolack abritant un institut islamique auraient été également pris.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :