Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mendicité à Dakar : les talibés pèsent 300 millions FCfa par an


On nous dit que les Sénégalais de la diaspora pèsent environs 1 000 milliards l’année. Oui. Mais que dire de l’argent que les enfants talibés font rentrer pour le compte de leurs exploiteurs?

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 9 Juin 2016 || 322 Partages

Plus de 50 000 talibés squattent les rues de Dakar, selon une étude de la Cellule nationale de lutte contre la traite des personnes, entre octobre et décembre 2014, sur la mendicité des enfants au Sénégal. A eux seuls, ces enfants talibés versent à leurs maîtres coraniques une manne financière de 25 millions de francs Cfa par jour, si l’on se basait seulement de la somme de 5 00 francs exigés à chaque talibé au quotidien. Imaginez, alors, avec ces 25 millions Cfa/jour multiplier par douze mois que compte l’année! En effet, pour l’année, donc, c’est la rondelette somme de 300 millions de francs Cfa qui est versée par ces enfants talibés de la capitale sénégalaise. Un business lucratif, effectivement que oui! 
Nonobstant le pactole qu’ils versent, ces enfants talibés font très souvent l’objet de sévices corporelles imputées à leurs maîtres coraniques. Parfois, pour une faute non moins grave, certains sont battus à mort. Et que dire des parents “irresponsables” qui confient ces gosses à des “assassins” déguisés ? 
Certes, d’aucuns diront que ce constat est fait à dessein, pour combattre l’Islam. Loin de là. Par contre, les plus sensibles à la causes lamentables des enfants talibés l’analyseront d’un œil objectif et certainement vont se constituer voix des sans voix. 
Les chiffres sont là pour traduire ce mal qui gangrène la société. Rien que pour cet exemple, les organismes de défense des droits de l’homme, la société civile ainsi que les autorités, notamment le président de la République Macky Sall doivent se saisir de la question pour qu’enfin ces enfants talibés puissent être libérés de leurs exploiteurs. Un business bien lucratif?

Ndarinfo

Dakarflash2




1.Posté par ICe le 09/06/2016 17:15
Les 50 000 dont vous parlez ne concernent que Dakar mon cher.

Si on considere St louis, Thies, Diourbel, Tamba, kaoclak et Kolda on est a plus de 2 milliards par an.

C est un veritable drame sur le dos des enfants

2.Posté par mousseul le 09/06/2016 20:37
C'est une honte d'exploiter les enfants avec la bienveillance des services de l'Etat. UNICEF, UNESCO et LIDH sont moralement coupables de tolérer une telle situation au Sénégal.

3.Posté par Fab le 09/06/2016 21:47
Je ne comprends pas votre arithmétique. 25 millions par jour x 365 ça fait 9 milliards par an… et non 300 millions

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 12:45 Incendie criminel au nouveau lycée de Louga