Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Mercato: Cristiano Ronaldo voudrait quitter le Real Madrid, mais pour aller où ?


MERCATO - Alors qu’il souhaiterait quitter le Real Madrid cet été, Cristiano Ronaldo devra - si l’information se confirme - trouver chaussure à son pied. Ce qui ne sera pas forcément simple, même si deux prétendants évidents se dégagent déjà selon les médias espagnols et anglais. Petit tour d’horizon.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 18 Juin 2017 || 607 partages || 0 commentaires

Je m’en vais du Real, il n’y a plus de marche arrière possible." Ces mots, (soi-disant) prononcés en Russie, dévoilés dans un média du Portugal et relayés par toute la presse d’Espagne, ont fait le tour du monde en moins de 24 heures. C’est ce qu’il arrive logiquement quand l’auteur présumé se nomme Cristiano Ronaldo.  
 

A 32 ans, "CR7" connaît une situation un brin paradoxale puisqu’il est autant en réussite sur le plan sportif qu’en difficulté sur le plan civique. Ses titres récents (Liga, Ligue des champions) et ce cinquième Ballon d’Or qui lui tend les bras, contrastent nettement avec la plainte du parquet espagnol qui lui réclame quelque 14,7 millions d’euros pour une considérable fraude fiscale. 
  

C’est d’ailleurs par le prisme de cette affaire judiciaire que la rumeur de ses envies d’ailleurs, se lit. En Espagne, Ronaldo risque de la prison ferme s’il est condamné à plus de 24 mois ( Lionel Messi a été condamné à 21 mois de prison, échappant donc à l’incarcération, pour une escroquerie à hauteur de 4,16 millions d’euros du Trésor Public). Et même si, comme l’Argentin, le Portugais y échappe, le risque demeure de toute façon en cas de récidive. De quoi renforcer des envies d’exil ?  

  

 


Manchester ou Paris, la presse s’avance


Tout ceci est bien sûr à prendre avec des pincettes, parce que Ronaldo et son agent Jorge Mendes ont déjà agité par le passé le spectre d’un départ, avec à chaque fois une augmentation salariale à la clé, mais aussi parce qu’il ne s’agit ici que de "bruits de couloir". 


Personne au sein de ce petit monde n’a encore osé tenir un discours assumé à la presse, voire publiquement, et il sera à cet effet intéressant de suivre la sortie médiatique du président du Real Madrid, Florentino Perez, lundi soir sur la radio Onda Cero. 


En attendant, les spéculations vont bon train et les noms de deux clubs prestigieux ont déjà été ressortis dans la presse espagnole au lendemain de cette rumeur. Il s’agit bien sûr de Manchester United  et du Paris Saint-Germain  , deux formations qui avaient essayé de recruter Cristiano Ronaldo ces derniers mois, en vain. 


Selon Marca, ces deux écuries seraient actuellement les mieux placées pour accueillir l’attaquant portugais et cette fois-ci prêtes à toutes les folies: lui offrir le salaire qu’il désire ("CR7" émargerait à 50 millions d’euros brut par saison au Real) voire carrément à s’aligner sur la démente offre venue de Chine il y a quelques jours, dont le club resté mystérieux proposerait 200 millions d’euros aux Merengue. 


Toutes ces indications donnent un peu d’épaisseur à la thèse d’un départ. Peut-être plus que les saisons précédentes. Et certains médias n’ont pas manqué, en réaction, de noter la possibilité d’une telle affaire. Selon El Mundo Deportivo, par exemple, des retrouvailles entre José Mourinho  , l’entraîneur de MU, et Cristiano Ronaldo sont désormais plausibles, les deux hommes s’étant rabibochés grâce à leur agent en commun Jorge Mendes. 


Pour Sport, l’autre média catalan, les Red Devils seraient prêts à offrir 206 millions d’euros et David De Gea  pour obtenir "CR7" et Alvaro Morata. De son côté, le Daily Mail rappelle que Mendes aurait dernièrement rencontré Nasser Al-Khelaïfi en marge de la finale de la C1, pour évoquer la possibilité d’une venue de Ronaldo à Paris, notamment en cas de confirmation de ses problèmes avec le fisc. 


 

 

L’avenir plus ou moins proche permettra de donner du crédit (ou pas) à toutes ces informations. En attendant, on peut d’ores et déjà noter qu’un départ de Cristiano Ronaldo du Real Madrid ressemblerait à une réelle régression sportive. 


Quelle équipe, sinon celle qui a empoché trois Ligue des champions en quatre ans, peut offrir suffisamment de garanties à ses joueurs au niveau du jeu et des ambitions ? La réponse est dans la question. 


On peut bien sûr regarder cette problématique sous un autre angle : remporter la prestigieuse coupe d’Europe avec Paris ou de nouveau MU (comme en 2008) aurait un sacré panache. Ce qui peut revêtir un certain attrait. 
  

Même si elles nourrissent chaque année de hautes ambitions, les deux écuries française et anglaise partent de très loin par rapport à l’armada actuelle du Real. A 32 ans, et alors que se profile la Coupe du monde en Russie en fin de saison prochaine (le seul trophée prestigieux qui manque à sa carrière), Cristiano Ronaldo aurait-il réellement intérêt à rejoindre un projet qui lui demande un investissement plus grand encore qu’à Madrid ? La question se pose... pour l'instant. 

  

Ronaldo et son fils sur la pelouse de Santiago-Bernabéu en fin de saison dernière.
Ronaldo et son fils sur la pelouse de Santiago-Bernabéu en fin de saison dernière. Getty Images

Dakarflash6



Nouveau commentaire :