Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Meurtre de l’étudiant marocain: L'arme du crime, un couteau « John Rambo »


Les gangs de « Thialé » et les meurtriers de l’étudiant marocain ont été présenté à « dos » devant les caméras de la presse, ce lundi, à la Division des investigations criminelles. Une occasion pour l’adjudant Ba de revenir sur les détails de l’enquête sur le crime de l’étudiant marocain et les séries de cambriolage enregistrés récemment.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 6 Mars 2017 || 1086 partages || 0 commentaires

Meurtre de l’étudiant marocain: L'arme du crime, un couteau « John Rambo »
Un grand ouf de soulagement pour les populations de Dakar et sa banlieue suite à l’arrestation des gangs de Thialé réputé pour ses cambriolages et les meurtriers de l’étudiant marocain agressé puis tué devant son appartement la semaine derniere. Ils ont été tous mis à "dos" devant la presse à la Division des investigations criminelles pour rassurer peut être les populations. Ils sont 9 individus mis aux arrêts lors des opérations de ratissage des polices après ces attaques. 

Selon M. Ba d’importants matériels ont été saisi après la percussion des domiciles des malfaiteurs arrêtés, « deux machettes et l’arme du crime un couteau John Rambo ont été trouvé par devers Aba Diedhiou et Laye. La troisième individu est en fuite », révèle l’enquêteur à la Brigade des affaires criminelles. Il précise que c’est ce gang qui a assassiné le marocain. 

Ces fouilles ont également permis aux enquêteurs de mettre la main sur 8 téléphones portables, des documents administratifs à savoir des reçus de patente de la mairie de Fass /Gueule-Tapée, des papiers de moto. 

Selon toujours l’adjudant, au cours de cette enquête, 95 autres téléphones portables ont également été saisis à la frontière de la Gambie. Il précise que « Thialé a été interpellé par la Sûreté urbaine pour une série de cambriolages, après s'être évadé avec Boy Djinné ». 

Il enjoint par ailleurs, toutes les personnes ayant perdu leurs téléphones suite à une agression, de se rapprocher de la brigade de la sûreté urbaine, aux fins de restitution à leurs légitimes propriétaires de ces appareils volés. 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >