Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Mise en demeure par le Cnra, Sidy abdique mais....


Le Groupe Walfadjri a accepté "de ne plus rediffuser l’émission", objet de récrimination par le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (Cnra). "Il renonce à sa rediffusion prévue ce jeudi et ce vendredi à la place de Diné ak Diamono", renseigne le quotidien "Walfadjiri" qui rapporte un communiqué publié à cet effet.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 16 Mars 2017 || 794 partages || 0 commentaires

Mise en demeure par le Cnra, Sidy abdique mais....
Toutefois, poursuit la source, "il ne s’agit nullement d’acceptation de ces remarques sans fondement qui ne cherchent qu’à faire plaisir au Prince du moment. C’est par respect pour le confrère et ami du Pdg du Groupe Wal Fadjri qui dirige cet organe ( Ndlr, Babacar Touré, président du Cnra)". 

"L’histoire n’est pas assez lointaine pour susciter l’amnésie. Babacar Touré a réellement senti l'assistance du groupe Wal Fadjri quand, après l’avoir mis aux arrêts, l’Etat s’était résolu à fermer la radio Sud Fm. Un soutien sans faille que le ci-devant patron du Groupe Sud Communication avait fortement magnifié lors de l’inauguration des locaux de Wal Fadjri, attestant que Sidi Lamine Niass est déterminé à combattre toute forme d’injustice", rappelle la direction de Walfadjiri. 

Avant d'ajouter : "Nous avons donc préféré accéder à la demande d’un ami et d’un confrère plutôt que d’obéir à un gendarme. D’autant que l’émission, qui est d’un accès facile sur internet, a été diffusée et rediffusée". 

Aussi, souligne le groupe de presse Sidy Lamine Niasse, "le respect de la programmation audiovisuelle ne saurait être cantonné au tressage de lauriers au chef de l’Etat. En plus de la liberté d’expression consacrée par la Constitution, nous sommes Sénégalais et avons, plus qu’un droit, le devoir de parler, surtout quand le Sénégal va très mal. Advienne que pourra".

Dakarflash6



Nouveau commentaire :