Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Modou Fall du mouvement « Degg Moo Woor » : « Le Sénégal n’appartient ni à Macky, ni à Manko. »


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 30 Novembre 2016 || 149 Partages

Modou Fall du mouvement « Degg Moo Woor » : « Le Sénégal n’appartient ni à Macky, ni à Manko. »

Modou Fall du mouvement « Degg Moo Woor » est un néo libéral puisqu’il vient d’intégrer le comité directeur du PDS…Il est à ce jour un libéral convaincu mais…

Modou Fall se pose des questions sur la nécessité de l’opposition de rencontrer Macky…Et c’est pourquoi, Modou Fall avance que :

« Le Sénégal n’appartient ni à Macky, ni à Manko. »

Manko Wattu Sénégal doit rencontrer le Président pour remettre les pendules du processus électoral à l’heure.

Les tenants du pouvoir ont trouvé les règles du jeu électoral claires et transparentes.

Le processus électoral était bien maitrisé et bien approuvé par les différents acteurs.

Aujourd’hui, nous constatons un processus confus et non clairement établi pour organiser des élections transparentes et justes.

Le constat est que ni le fichier électoral, ni la carte électorale et ni les préparatifs des prochaines élections, ne sont maitrisés par les différents acteurs.

Nous pensons qu’une manœuvre dolosive se prépare.

Des soupçons de fraudes hantent les esprits des opposants, partis politiques comme mouvement de la société civile.

Le processus électoral est un élément déterminant pour organiser d’élections libres, régulières et transparentes.

Je rappelle qu’on appelle processus électoral l’ensemble des mises en œuvre aboutissant à une élection. D’ordinaire, dans les démocraties modernes, le processus électoral comprend un certain nombre de phases différentes dont notamment :

  • le découpage électoral
  • le recensement électoral
  • la compagne électorale
  • le vote

Donc la non-maitrise de ce processus risque d’être capitale pour les élections à venir,  2017 et 2019.

Une rencontre avec le Président Macky SALL, pour discuter des points importants concernant le processus, la démocratie et l’état de droit, serait une bonne chose (un acte démocratique).

Cette rencontre serait un pas de plus pour faire revenir le Président et son Ministre de l’intérieur, à la raison, mais surtout pour rétablir le consensus autour des principes fondamentaux de la démocratie.

Il est clair que la seule volonté du Président Macky est de rester au pouvoir, avoir un deuxième mandat.

Nous pourrons ainsi nous poser la question suivante :

jusqu’où ira le Macky SALL pour conserver son pouvoir ?

Et par rapport à cette question, l’opposition déterminera le sens et la force de son engagement.

Ainsi, le citoyen lambda pourrait  poser la question à Manko :

jusqu’où ira l’opposition pour faire rétablir les règles du jeu électoral ?

Modou FALL
Degg moo woor


DakarFlash3



Nouveau commentaire :