Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Mor Ngom à Aïda Mbodj : «Le Cheval a fini de brouter l'épi»


Mor Ngom botte en touche les accusations de Y en a marre qui, lors de leur rassemblement du 7 avril dernier, avait dépeint la situation économique, sociale du pays en noir; en profitant pour lancer des piques à Aïda Mbodj.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 9 Avril 2017 || 725 partages || 0 commentaires

La coalition présidentielle est en ordre de bataille à Bambey. En effet, les différents chefs de file qui s’y sont réunis ce week-end,  à l’occasion de la rentrée politique du chef-comptable du Port autonome de Dakar, Assane Dia, ont réaffirmé leur intention de rafler l’ensemble des sièges de ce département lors des Législatives. 

Présent à cette rencontre, Mor Ngom, maire de Ndangalma en a profité pour répondre à Y en a marre : «Quand nous sommes arrivés dans ce pays, la croissance était de moins de 2%, aujourd’hui, elle est à 6.5%. Voilà les questions sur lesquelles nous devons pouvoir discuter », martèle-t-il. 

Vantant les réalisations du chef de l’Etat, le ministre conseiller du chef de l’Etat déclare que Macky Sall «est un homme d’action ». Et de poursuivre : «la preuve, ce que le Président est en train de faire dans la vallée, aucun président de la République ne l’a fait. Ce que le Président est en train de faire dans la réalisation des infrastructures, aucun président de la République n’a eu la chance de le faire». 

Quant à Aïda Mbodj, le coordonnateur de l’Apr au niveau de Bambey l’a prévenue qu’elle a définitivement perdu ce département. Car, indique-t-il, sur les 12 collectivités locales que compte Bambey, «Aïda, ma sœur, mon épouse n’en contrôle qu’une seule, Bambey. Et aujourd’hui, ce qui s’est passé ici montre qu’elle ne contrôle plus Bambey. Cela veut dire que le cheval a fini de brouter l’épi».

Dakarflash4



Nouveau commentaire :