Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Mouches et moustiques attendent les élèves de patte ferme


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 2 Octobre 2015 || 33 Partages

Mouches et moustiques attendent les élèves de patte ferme
L’école Guéoul 4, nouvellement baptisée «Serigne Ndiaga Ndiaye», s’étend  sur 100m² à la sortie du quartier Dédiagne. Abritant 4 blocs construits séparément, cet établissement scolaire est aujourd’hui transformé en champ de niébé. Le Directeur, pour éviter que les mauvaises herbes infestent son école, avait opté d’y cultiver pendant les grandes  vacances.  Ainsi, à quelques jours de la rentrée des classes, plusieurs écoles de la région de Louga ne sont-elles pas, pour le moment,  prêtes pour accueillir les élèves dans d’excellentes conditions. Elles n’ont pas encore été désherbées, ni désinfectées et nettoyées. «L’éducation est une compétence transférée, les Inspections d’académie ont des moyens limités, il appartient aux collectivités locales de jouer leur partition, en mettant en place des équipes qui feront le tour des écoles pour les nettoyer, souligne cet Inspecteur de l’éducation, sous le couvert de l’anonymat. Chaque année, avant la rentrée, le ministère de l’Education organisait une semaine de la salubrité. Pendant cette période, les comités de gestion de l’école, les parents d’élèves et les associations de jeunesse, unissaient leurs forces pour  nettoyer les écoles. Mais cette année, cela n’a pas été fait. Ce qui est très dommage, car les écoles sont maintenant le refuge des mouches et des moustiques.» A l’opposé, son collègue, Pape Malick Kane, l’Inspecteur de l’éducation et de formation du département de Louga, affirme avoir instruit ses administrés de prendre toutes les dispositions pour rendre les écoles accueillantes, avant la rentrée. «Pour le moment, j’avoue que tout le travail n’a pas été fait, mais avant la rentrée, j’espère que  tous les Directeurs prendront des dispositions idoines, pour que les élèves soient dans des conditions normales, le jour de la rentrée. En ce sens, je suis même sur le point d’adresser une correspondance au Service d’hygiène, pour qu’il nous accompagne dans la désinfection des écoles», dit-il. Cependant, poursuit-il, à Louga, aucune école n’est envahie par les eaux pluviales. Par ailleurs, une autre menace plane sur l’ouverture des classes. Certains syndicats menacent d’aller en grève, dès la rentrée. «Notre syndicat, le Sels, a déjà tenu son Conseil syndical. Nous allons ouvrir les classes, mais si les accords signés ne sont pas respectés, nous allons nous faire entendre», alerte Matar Dieng, le Secrétaire général du Sels/section de Louga.
L'obs

Dakarflash2




1.Posté par pause bien etre le 03/10/2015 20:13
FATIGUER OU STRESSER???
VOTRE REMÈDE C'EST LE MASSAGE:

1- MASSAGE TONIFIANT : 20.000F / 30 euros
2- MASSAGE RELAXANT : 15.000F / 23 euros
3- MASSAGE SAVONNAGE : 20.000F / 37 euros
4-MASSAGE LOMI-LOMI : 15.000F / 23 euros
5- MASSAGE SENEGALAIS : 20.000F / 30 euros
6- MASSAGE SENSUEL : 20.000F / 30 euros
7- MASSAGE A l'AMERICAIN 20.000F / 37 euros
8- MASSAGE A (4) MAINS : 25.000F / 37 euros
N.B: MASSAGE A DOMICILE : 30.000F / 45 euros
A L'HOTEL : 40.000F / 60 euros
tel : 77 598 76 89 / 77 857 19 54

www.facebook.com/jetsetinstitut
PAS DE REDUCTION, LES PRIX SONT FIXES PAR LA DIRECTION

Nouveau commentaire :