Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Moussa M'baye écope un an de prison ferme pour avoir giflé sa mère


Ndèye S. Kane a attrait son fils unique à la barre du tribunal des flagrants délits pour violences et voies de fait. Son fils, père de 6 enfants et divorcé depuis 4 ans a été condamné à un an de prison ferme.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 5 Mai 2016 || 1509 Partages

Moussa M'baye écope un an de prison ferme pour avoir giflé sa mère
C'est une dame très en colère et très triste, qui lasse de voir son fils, l'abreuver d'injures à la moindre occasion,  s'est résolue à traduire ce dernier en justice. Avec un gestuel qui en dit long sur la brutalité dont elle victime. N'dèye S. Kane a fait part à la Cour ce mercredi du calvaire que lui a fait endurer son fil. Un supplice qui dure des années. 

Qu'est ce que qui s'est passé?

Face aux moments durs que traverse son fils suite à son divorce avec la mère des ses petits enfants, la dame N'dèye S. Kane a jugé nécessaire de loger son fils dans sa seconde demeure à la Sicap et de le prendre en charge. Cette prise en charge n'a pas semblé changer le comportement du prévenu vis-à-vis de sa maman et de ses voisins. 
Moussa M'baye puisque c'est de lui qu'il s'agit, comme à son habitude prend tous les jours la direction des Hlm en état d'ivresse pour dit-il rendre visite à ses enfants et prendre son repas. Mais dès qu'il arrive chez lui, il abreuve d'injures sa mère et la violente mettant mal à l'aise tout le voisinage. 
Marre de l'attitude de son fils, la mère le traduit en Justice. A la barre, Moussa déclare : " je me suis pas rendu compte de mes actes. J'ai passé toute la nuit avec une bouteille de gin. Dans l'après-midi, je me suis rendu aux Hlm pour manger et voir mes enfants. Arrivé, j'ai eu une petite dispute avec ma sœur qui est sourde et ma mère a intervenue pour prendre son parti. J'étais sous le coup de la colère. "
Est-ce une raison de créer tout ce bruit et de vous en prendre à votre mère? Interroge le président . Une question à laquelle le prévenu répond d'une manière évasive.
" Vous avez l'air de quelqu'un de violent " a déclaré le représentant du ministère public.
Poursuivant son propos, le procureur dira : " la dernière fois vous vous êtes pris violemment à une vendeuse. Tu as fait ton cinéma à la barre et la présidente t'a condamné à 15 jours ferme de prison. C'est juste pour vous dire que vous êtes bien conscient de ce vous faites." 
Malgré la désistement de la partie civile Ndèye S. Kane, le tribunal a condamné Moussa M'baye à une peine d'emprisonnement d'un an ferme.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :