Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Moustapha Cissé s'insurge contre l'absentéisme et agite l'idée d'un régistre de présence


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 25 Novembre 2015 || 20 Partages

Moustapha Cissé s'insurge contre l'absentéisme et agite l'idée d'un régistre de présence
Le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse n’écarte pas l’idée d’un registre de présence pour mieux lutter contre les absences et retards récurrents des députés au niveau de l’hémicycle et pousser ses collègues ’’à se respecter et respecter la Nation’’.
 
’’A la prochaine réunion du bureau de l’Assemblée nationale, nous poserons le problème de la présence des députés aux séances plénières. Nous sommes 150 députés, il n’est pas normal, qu’à 16 heures passées, que certains députés restent chez eux, alors que le programme est distribué depuis 15 jours’’, a fustigé M. Niasse.
 
Présidant la séance lors du vote du budget pour l’exercice 2016 du ministère de la Promotion des investissements, des Partenariats et du Développement des téléservices de l’Etat, Moustapha Niasse a émis l’idée de mettre en place un registre de présence des députés.
 
’’Si cela continue avec la répétition des absences, nous allons mettre un registre pour que les députés émargent quand ils viennent et quand ils ressortent. Est-ce qu’il est normal que 40 députés seulement travaillent pour les 110 autres ?’’, s’est-il interrogé d’un ton ferme.
 
’’Cela fait plus d’une heure que j’attend dans mon bureau. A chaque fois c’est comme ça avec des attentes au moment où les ministres qui viennent défendre leur budget ne sont jamais en retard. On n’a jamais attendu un ministre’’, a relevé le président de l’Assemblée nationale.
 
Il a ensuite évoqué un problème de présence des vice-présidents aux séances plénières. ’’Ils (les vice-présidents) sont huit, le règlement intérieur stipule la présence de deux, mais c’est tout un problème pour avoir ces deux’’, a regretté M. Niasse.
 
Mercredi, lors de la séance de l’après-midi, l’Assemblée nationale a attendu pendant trois quart d’heure l’ouverture des débats, car il n’y avait pas deux vice-présidents.

’’Sans la présence de deux vice-présidents, l’Assemblée ne pourra pas délibérer. Nous avons beaucoup de difficultés sur ce point, mais nous allons poser le problème à la prochaine réunion du Bureau’’, a dit Moustapha Niasse.
 
Selon lui, aucune excuse n’est valable pour justifier les absences et les retards des députés.

’’Ces absences ne s’expliquent pas parce qu’il s’agit du budget de la Nation. Il y en aura qui vont arriver à 18 heures et partir à 18h 20mn. Ce n’est pas normal. Nous devons nous respecter, respecter la Nation et respecter le peuple’’, a-t-il soutenu.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :