Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Moustapha Diakhaté alerte : "Il faut prendre au sérieux les menaces de vote-sanction "


Contrairement à Abdou Mbow, Moustapha Diakhaté, le président du groupe parlementaire Benno Bok Yakar de cette lors XIIe législature sortante, est d’avis qu’il faut prendre au sérieux les velléités de vote sanction et de boycott contre la coalition de la mouvance présidentielle, lors des Législatives du 30 juillet prochain.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 19 Juin 2017 || 507 partages || 0 commentaires

Moustapha Diakhaté alerte : "Il faut prendre au sérieux les menaces de vote-sanction "
« J'estime que les menaces de vote-sanction et de boycott doivent être prises très au sérieux. Le Président Macky Sall parlera à ses militants et à ses responsables. Très certainement il reviendra avec eux sur les vrais enjeux de ces législatives. Le même comportement devra être adopté au niveau des partis alliés.

Une fois ces phases terminées, il faudra qu'on modernise la gestion de la coalition Benno bokk yaakaar, car il nous faut avoir des règles et des codes de conduite. Ce qui nous est arrivé avec le Rewmi ne doit plus jamais se répéter. Quand une coalition vous porte à l'Assemblée nationale et que vous la quitter, vous devez rendre les postes. Ce sont des dispositions prévues dans les Assises nationales que nous n'avons pas appliquées, malheureusement. », a asséné Moustapha Diakhaté dans une grande interview accordée à Seneweb. 

  
Pourtant de son côté, Abdou Mbow, le porte-parole adjoint de l’Alliance pour la République (APR), a estimé dernièrement ne pas craindre de vote-sanction, puisque la coalition de la mouvance présidentielle n’avait confectionné qu’une seule liste et il n’y avait eu aussi ni listes dissidentes, ni listes parallèles… Là où Manko Taxawu Senegaal a implosé en plusieurs listes. 

  
« Ce qu’il faut noter et qui est le plus important, c’est que la coalition Benno Bok Yakaar n’a eu qu’une seule liste. Le constat est qu’il n’y a eu ni listes dissidentes, ni listes parallèles. La coalition a réussi à consolider son unité et c’est à saluer.  Maintenant après la publication officielle des listes, il est normal que des personnes qui ont des ambitions légitimes de servir leurs pays, en allant représenter les populations à l’Assemblée nationale puissent être déçues à juste titre.


En aucun cas, cette déception ne peut entraîner des votes-sanction, car jusque-là personne dans la coalition n’a affirmé une telle volonté. Et encore une fois, c’est normal que des personnes se sentent frustrés, car après tout, c’est des êtres humains spécifiques car BBY est une large coalition composée de formations politiques, avec des contingences à gérer à gauche et à droite, avec des arbitrages difficiles, mais la coalition a tenu bon. », avait déclaré Abdou Mbow au micro de la Rfm. 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :