Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Moustapha Diakhaté met en garde l’opposition: «Le feu qu’ils allumeront, les consumera»


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 23 Octobre 2015 || 22 Partages

Moustapha Diakhaté met en garde l’opposition: «Le feu qu’ils allumeront, les consumera»
Par la voix de son président, Moustapha Diakhaté, la majorité parlementaire de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar (BBY) met en garde Oumar Sarr et Cie contre toute tentative de sabotage de la marche de l’Assemblée nationale. D’emblée, le responsable de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel), se dit «très indigné».

Ce, « par les déshonorantes fanfaronnades de l’opposition proclamant qu’ils vont boycotter l’Institution parlementaire». «Je sais qu’ils n’en ont pas les moyens mais le fait même de l’imaginer, est de mon point de vue, scandaleux et inacceptable en démocratie. Ils estiment être lésés, nous sommes dans un Etat de Droit, ils peuvent recourir aux instances compétentes pour être rétablis dans leur droit. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’à l’Assemblée nationale, nous n’avons rien à nous reprocher. Nous étions dans un problème de revendication de direction d’un même groupe et qu’il fallait trancher. 

Et nous l’avons fait sur des bases légales pour la bonne et simple raison que la lettre que Monsieur Oumar Sarr nous a envoyée, n’a aucune base légale, aucun fondement parce que Oumar Sarr dans le groupe des « Libéraux et Démocrates » n’a pas qualité et titre pour parler en leur nom. C’est sur cette base que l’Assemblée nationale a considéré sa lettre comme irrecevable et cela a été fait par les treize (13) membres présents du bureau de l’Assemblée nationale », corrige Moustapha Diakhaté sur la Rfm.  
  
Loin d’en avoir fini, le président du groupe de la majorité parlementaire de poursuivre: «Maintenant, ils gesticulent mais ce que je sais, c’est que devant eux, la République sera ferme et qu’on n’acceptera aucun désordre à l’Assemblée nationale aussi bien en commission qu’en plénière. «Le feu qu’ils vont allumer, va certainement les consumer», avertit Moustapha Diakhaté. Face à la presse hier, au siège de la formation Rewmi d’Idrissa Seck, le front de l’opposition a menacé de bloquer le fonctionnement de l’Assemblée nationale pour obtenir gain de cause dans l’affaire du groupe parlementaire des «Libéraux et Démocrates».  

DakarFlash3



Nouveau commentaire :