Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Moustapha Gaye, coach de l'équipe nationale de basket féminin : «Nous savons où mettre le doigt»


Rentrées du Congo Brazzaville où elles ont perdu le titre des Jeux africains qu'elles ont gagné 7 fois, dont les deux dernières éditions consécutives (2007 et 2011), les «Lionnes» du Sénégal de Basket-ball ont reçu des mains du ministre des Sports le drapeau national hier. Avant de s'envoler aujourd'hui pour le Cameroun à la reconquête du titre de Championnes d'Afrique qu'elles ont perdu en 2011, Moustapha Gaye, entraîneur des «Lionnes», a fait le bilan des Jeux africains et rassuré que cette compétition lui a donné beaucoup d'informations pour l'Afrobasket.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 23 Septembre 2015 || 22 Partages

Moustapha Gaye, coach de l'équipe nationale de basket féminin : «Nous savons où mettre le doigt»

Qu’est-ce que ça fait de perdre le titre des Jeux africains que le Sénégal détenait depuis 2011 ?

Ça ne nous fait pas plaisir. On était parti pour le gagner, il y avait un titre continental à jouer. On avait envie de ramener le titre pour le peuple sénégalais et pour garder le moral et la confiance dans l’équipe. Nous avons rencontrés une très bonne Equipe du mali en demi-finale. Ce jour-là, nous n’avions pas bien joué. Mais nous sommes là pour corriger et essayer d’être dans la voie pour l’Afrobasket.

Quel bilan faites-vous de la participation aux Jeux africains ?

Nous avons joué à deux niveaux. Des matches de poule où l’équipe s’est bien comportée. Et la demi-finale que nous avons ratée. Sur le plan du discours et du mental, il faudra re-booster l’équipe. Les qualités sont là. Le jeu est là. Il faudra retrouver l’envie, la détermination pour aller au bout de l’Afrobasket.

On peut dire que tout n’est pas mauvais, d’autant plus que les matches perdus vous donnent beaucoup d’informations sur votre équipe et les chantiers à refaire ?

Absolument, nous avons diagnostiqué et discuté. Nous savons où mettre le doigt pour améliorer l’équipe dans la perspective de l’Afrobasket.

Quelles sont les chances du Sénégal pour l’Afrobasket devant des équipes comme le Mali, l’Angola, le Nigeria etc. ?

Après les Jeux africains, nous sommes 4e sur le classement final. Mais nous avons nos réelles chances pour cette Afrobasket et nous allons jouer tous les matches à fond pour faire plaisir au peuple sénégalais, pour l’Etat qui a mis tous les moins qu’il faut pour que l’équipe soit au top. C’est à nous de répondre présents. On ne ménagera aucun effort.

Le Mali est un adversaire très sérieux. Je l’avais dit avant, mais nous sommes des compétiteurs et nous allons trouver des solutions à cette équation malienne. L’Angola reste aussi une très bonne équipe. Mais le Sénégal a ses arguments. Je refuse de me focaliser sur l’Angola et le Mali. On va prendre tous nos adversaires avec le maximum de sérieux et essayer d’aller le plus loin possible.

Est-ce que l’état de santé d’Astou Traoré s’améliore ?

Elle est en train de récupérer. Ça évolue progressivement. On va suivre ça avec le staff médical.

Elle vous a beaucoup manqué lors de la demi-finale perdue face au Mali ?

Absolument. Astou Traoré est un élément important dans notre dispositif. Ça ne fait jamais plaisir de jouer sans une joueuse comme Astou Traoré, mais on était obligé. On va tout faire pour la récupérer.

 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >