Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Naufrage du « Joola » : 14 ans après, comme si c'était hier !


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 26 Septembre 2016 || 2505 Partages

« Le Joola » était ce trait d’union entre la région sud du pays enclavée par la Gambie et le reste du pays, notamment Dakar. Il était un bout de terre flottant du Sénégal et où se rencontraient également des personnes d’origines et de conditions diverses. Cette ambiance, cette vie à son bord prit fin dans la nuit du 26 septembre 2002, causant près de 2000 victimes de diverses nationalités.

Caractéristiques du ferry

Il a été acquis au début des années et devait donc servir à assurer la liaison entre Dakar et Ziguinchor. Il était long de 79,5 m pour une largeur de 12,5 m et pesait 2087 tonnes. « Le Joola » était conçu à l’origine pour transporter pour chaque voyage 550 passagers, 13 véhicules et 250 tonnes de fret.

L’exploitation

« Le Joola » faisait la navette entre Dakar et Ziguinchor deux fois par semaine. Sur son trajet, il marquait une escale à l’île de Karabane où d’autres voyageurs le rejoignaient à bord de petites pirogues. Des soucis techniques pousseront les autorités à le mettre en réparation fin 2001. Un an plus tard, il mouillait à nouveau sur l’Atlantique. 15 jours seulement après sa reprise d’activités, il sombre dans l’océan.

Le naufrage

C’est le jeudi 26 septembre 2002 que le ferry pourtant récemment réparé effectuera son ultime voyage. Après avoir embarqué des passagers plus qu’il n’en fallait, « Le Joola » prit la direction de Dakar depuis la capitale du sud. Comme à son habitude, le ferry marque une escale à Karabane sous un mauvais temps, marqué par une pluie battante et un fort vent. L’énorme machine ne résistera pas à ces conditions. Il n’accostera jamais au port de Dakar où commerçants, familles, amis, collègues et proches de passagers l’attendaient.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 13:32 La déclaration de Yaya Jammeh en Français (vidéo)