Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ndague - Kaolack : un petit garçon se poignarde...pour une mangue


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 2 Mai 2016 || 37 Partages

Ndague - Kaolack : un petit garçon se poignarde...pour une mangue
Incroyable, mais vrai. Le petit Makhary Dieng est admis aux urgences à cause d'une mangue. L'histoire retiendra donc Ndague, un village situé dans la commune de Gandiaye, dans la région Kaolack. Car, c’est dans une bourgade que s'est déroulé ce drame, comme dans un mauvais conte. Le petit garçon âgé de 12 ans s'est, en effet, poignardé pour avoir été pris avec une mangue qu'il s'apprêtait à manger. 


Selon Marie Thiaw, tante du petit garçon : « accompagné de ses camarades d'enfance, Makhary était allé chercher des mangues en brousse. Et de retour à la maison, il a pris la mangue la plus mûre et la plus fraîche, en distribuant le reste à ses petits frères et sœurs. Ainsi, une de ses sœurs l’a taquiné en lui disant qu'elle lui prendrait sa mangue. Mais Makhary l’a sévèrement mis en garde ». 


Poursuivant son récit, la dame de narrer que suite à cela : « ayant cru que Makhary plaisantait, sa sœur a mis à exécution son forfait. Et ainsi, elle a pris la mangue de son jeune frère et l’a mangé ». Alors, Makhary, énervé comme jamais, confie toujours sa tante, a pris le couteau qu’il avait par devers lui et il s’est planté profondément la lame dans son ventre ». Jusqu’ici, personne ne sait quelle mouche à bien pu piquer le petit Makhary pour qu’il se comporte de la sorte. Tout ce qu'on peut dire, c'est que Makhary tenait à sa mangue, apparemment, plus qu’à sa vie. Car à cause de son désir de déguster seul sa fameuse mangue, il a failli ôter sa propre vie avec ce coup de couteau au ventre. Et le voilà qui s'est finalement réveillé à l'hôpital où il a été évacué et où on lui a finalement sauvé la vie. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :