Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Netanyahu rencontre Obama


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 9 Novembre 2015 || 179 Partages

La rencontre prévue à 10h30 (15h30 GMT, 16h30 heure de Paris) à la Maison Blanche sera la première entre les deux hommes depuis octobre 2014 et l'accord sur le nucléaire iranien de juillet entre six grandes puissances et Téhéran, défendu par l'Américain et pourfendu par l'Israélien. Les relations personnelles entre MM. Netanyahu et Obama, qui ne prennent plus la peine de cacher l'ampleur de leurs différends, se sont depuis détériorées encore un peu plus. D'autant qu'en mars, le chef de file de la droite israélienne était venu courtiser les républicains, adversaires politiques de M. Obama, lors d'un discours devant le Congrès, au grand dam de la Maison Blanche. 

Le face à face entre Benjamin Netanyahu et Barack Obama, qui s'annonce plus fonctionnel que chaleureux, est censé panser les plaies laissées par cet épisode et permettre de réaffirmer le caractère indéfectible de l'alliance sécuritaire qui lie les Etats-Unis à Israël depuis sa création. Le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest a estimé que les sentiments personnels des deux dirigeants "étaient loin d'être aussi importants que leur capacité à travailler ensemble pour les intérêts de sécurité nationale des deux pays".

'Arrangement financiers'
Le quotidien israélien Maariv a estimé dimanche que la rencontre prévue évoque celle "pleine de gêne d'un couple séparé après de nombreuses disputes et qui, amer, n'est là que pour les derniers arrangements financiers avant le divorce". Le principal point des discussions portera sur un nouvel accord militaire pour les 10 années à venir, dans le cadre duquel Israël pourrait réclamer une rallonge aux plus de trois milliards de dollars annuels d'aide militaire qu'il reçoit de Washington. Ces nouveaux besoins financiers viseraient à équiper Israël face aux risques auxquels l'Etat hébreu dit être exposé à cause de l'accord avec Téhéran, qui a accepté de limiter son programme nucléaire controversé contre une levée progressive et réversible des sanctions internationales asphyxiant son économie. 
7sur7

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >