Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Nice : Un témoin raconte comment il a tenté d'arrêter le tueur: "Il m'a braqué en me regardant dans les yeux"


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 18 Juillet 2016 || 58 Partages

Alexandre Nigues a expliqué à BFMTV comment il a tenté d'arrêter la course folle du camion sur la Promenade des Anglais le soir du 14 juillet. Pour rappel, l'attentat de Nice a fait au moins 84 morts.

"J'ai posé mon vélo et j'ai commencé à courir", raconte-t-il sur les lieux du drame. Ralenti par le trottoir, le véhicule roulait à ce moment à une vitesse comprise "entre 5 et 10 km/h à peu près" selon lui. 

"J'ai couru sur une vingtaine de mètres pour le rattraper et je me suis accroché à la poignée", poursuit le jeune homme, qui précise avoir "essayé trois ou quatre fois" d'ouvrir la portière du camion.

C'est à ce moment que Alexandre Niges est tombé nez à nez avec l'homme au volant. "Le camion ralentissait. J'ai vu qu'il cherchait quelque chose et il a pris une arme au bout du compte. Il m'a braqué comme ça en me regardant dans les yeux.", détaille-t-il, mimant le geste du tueur face à la caméra. "Donc à ce moment-là j'ai lâché la poignée de la porte".

Alexandre Nigues confirme avoir eu affaire à un homme déterminé. "Je l'ai vu de me propres yeux en train de bien tenir le volant. On voyait bien qu'il conduisait le camion, qu'il était maître du véhicule. (...) J'ai vu une personne se faire écraser devant moi, donc de suite j'ai eu une réaction de le suivre et de courir."

L'homme, auteur d'un geste héroïque, regrette néanmoins ne pas avoir pu faire davantage: "J'ai essayé de faire mon possible, de mon mieux pour essayer de le ralentir. Bon voilà, quand je l'ai vu me braquer avec son pistolet,  j'ai lâché la poignée. Je tiens quand même à la vie. J'ai essayé de faire quelque chose", souligne le jeune homme, qui évoque enfin le cas de ce motard, un jeune homme "au scooter" qui lui ausi a tenté de mettre fin au massacre. "S'il m'entend, je le remercie. Il a vraiment été très courageux".


DakarFlash3



Nouveau commentaire :