Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Nigeria : deux jeunes-filles kamikazes font 15 morts dans un marché de Kano


Quelques heures après l'explosion de Yola qui a provoqué la mort d'une trentaine de personnes, la ville de Kano a été à son tour frappée par un double attentat à la bombe mercredi. Bilan : quinze personnes tuées et plus de 50 blessées.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 18 Novembre 2015 || 46 Partages

Nigeria : deux jeunes-filles kamikazes font 15 morts dans un marché de Kano

Il était aux environs de 16 heures, à Kano, ce mercredi 18 novembre. « Un minibus transportant des femmes est arrivé au Farm Center GSM market [un marché spécialisé dans les téléphones portables NDLR], deux jeunes filles âgées d’environ 11 et 18 ans en sont descendues, toutes deux portant un hijab » (foulard islamique), a déclaré le porte-parole de la police de Kano, Musa Magaji Majia. « L’une est entrée à l’intérieur du marché, l’autre est restée à l’extérieur et alors elles ont explosé. Les victimes ont été emmenées à l’hôpital et nous avons eu confirmation un peu plus tard d’un bilan de 15 morts, sans compter les kamikazes. »

« L’attaque a aussi fait 53 blessés dont la plupart ont été soignés et ont pu sortir de l’hôpital », a précisé le porte-parole. Qui ajoute que « la police a bloqué les entrées et sorties de Kano pour tenter de retrouver le minibus ».

Avant la prière de l’après-midi 

« Je me préparais pour la prière de l’après-midi quand une explosion a eu lieu dans le marché à exactement 16h10 », a déclaré l’un des commerçants, Nafiu Mohammed. Les agents de police d’un poste voisin sont arrivés sur place tandis que les commerçants ont fermé leurs boutiques et quitté le marché dans la confusion.

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a régulièrement recours à des jeunes filles pour mener ses attentats-suicides. En juillet 2014, Kano avait été touchée quatre fois en l’espace d’une semaine par des attentats-suicides menés par des jeunes femmes. La double attaque kamikaze de mercredi à Kano intervient au lendemain d’un attentat qui a fait 30 morts à Yola, dans le nord-est du pays.

Boko Haram appartiendra bientôt au passé, a dit le président Buhari

Ces attaques se produisent quelques jours après que le président nigérian Muhammadu Buhari a assuré que le groupe islamiste Boko Haram était sur le point d’être vaincu. « Boko Haram appartiendra bientôt au passé », a-t-il assuré.

17 000 morts depuis le début de l’insurrection 

Pour la première fois et suite à l’explosion de Yola, Facebook avait déclenché au Nigeria son dispositif « safety check », qui permet d’envoyer le message « je suis en sécurité » à ses contacts du réseau social.

Depuis le début de l’insurrection, environ 17 000 personnes sont mortes

Les forces armées nigérianes ont annoncé ces derniers mois plusieurs succès contre Boko Haram. Mais près de 1 500 personnes ont été tuées par des attaques du groupe islamiste depuis l’arrivée au pouvoir de Muhammadu Buharii, fin mai. Depuis le début de l’insurrection, environ 17 000 personnes sont mortes.
RFI


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >