Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



«Nos avocats ont reçu instruction d’attaquer le décret…», Moussa Tine d’Entente Cadak Car


Abordant la gestion des déchets solides dans la région de Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé hier la mise en place du Programme national de Gestion des Déchets solides (PNGD), d’un coût de 17,5 milliards de francs CFA. Ce, pour une «gestion efficace et durable des déchets». C’est ainsi que par décret n°2015-1703 du 26 octobre2015, la décision a été prise de transférer la compétence sur la gestion des déchets solides urbains de la Région de Dakar à l’Unité de Coordination de la Gestion (UCG). La réponse n’a pas tardé du côté de l’Entente Cadak Car où le Directeur général, Moussa Tine annonce que la Cour suprême va être saisie.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 27 Octobre 2015 || 53 Partages

«Nos avocats ont reçu instruction d’attaquer le décret…», Moussa Tine d’Entente Cadak Car
L’entente Cadak par la voix de son Directeur général, estime que le ministre des Collectivités locales les a écarté du processus et de ce fait, il n’a pas la bonne information. «On s’entendait à ce que l’autorité centrale nous convoque pour nous demander notre avis sur les questions qui ont été posées. Aujourd’hui, l’autorité centrale ne sait pas qu’il y a des cadres qui sont recrutés et qui sont chargés d’exécuter la politique définie en matière de gestion des ordures dans le département… », déclare Moussa Tine. 
Face à la presse, ce mardi, le DG renseigne que «le président de l’entente Cadak car a déjà pris des décisions, la première a été de saisir les autorités pour relever les réserves qu’il a et la lettre a été envoyée aujourd’hui. Et à côté de cela, nos avocats ont reçu instruction d’attaquer le décret portant transfert de la compétence au niveau de la Cour suprême pour l’annulation du décret pour violation de la loi notamment violation du Code général des collectivités locales». 
 
 

DakarFlash1



Nouveau commentaire :