Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



« Nous avons une justice à deux vitesses », selon Abdoulaye Wilane


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 26 Septembre 2016 || 364 Partages

Le porte-parole du Parti socialiste, Abdoulaye Wilane a, dans un entretien, fustigé la justice du Sénégal et remis en cause son mode de fonctionnement dans les prisons. Wilane a carrément « descendu » Sidiki Kaba : « Nos prisons sont-elles bien tenues ? On peut s’interroger d’autant qu’on entend des détenus faire des appels téléphoniques dans les médias depuis leurs cellules. On a un sentiment de justice à deux vitesses. Simplement parce que pour des « détenus de luxe » ou des prisonniers dits « politiques », on accorde d’énormes privilèges, contrairement à d’autres issus de la grande masse. Ils sont incarcérés dans des conditions favorables par rapport au commun des mortels sénégalais. On dépense énormément d’argent dans des procès pour ce genre de prisonniers privilégiés. C’est le cas de Karim Wade ou encore le Président Hissène Habré pour ne pas les nommer, et d’autres parce qu’ils ont des avocats de renom ou parce qu’ils ont d’importantes ressources. Ils peuvent téléphoner ou même entrer en visioconférence quand ils le souhaitent à leurs familles et leurs amis, être exfiltrés pour passer quelques bons moments avec épouses, amis ou parents…Tout cela mérite réflexion parce que nous devons éviter que ce qui s’est passé se reproduise en étant mieux informé de ce qui se fait dans les prisons. Le renseignement ce n’est pas seulement pour les aspects politiques ou moraux, ou sur les actes de gestion et les agissements des hommes publics. On parle même de trafic de drogue en milieu carcéral. »

 
 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :