Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Nouveau scandale foncier : Les habitants de la Cité Keur Gorgui risquent l’expropriation


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 26 Octobre 2015 || 99 Partages

Nouveau scandale foncier : Les habitants de la Cité Keur Gorgui risquent l’expropriation
Tout comme les habitants de la Cité Tobago, ceux de la cité Keur Gorgui risquent l’expropriation. Et pour cause, le terrain de la cité, sise sur la Vdn, est sous hypothèque, informe La Tribune.

Keur Gorgui abrite de grandes entreprises, des départements ministériels et des habitations de petit, moyen et grand standing. La Sicap qui devait y réaliser un programme de 1326 unités (1092 appartements, 35 bureaux, 26 commerces, 173 villas) pour un investissement global de 69, 098 milliards FCFA l’a mise sous hypothèque. Pour mener à bien ses projets, elle a été obligée de recourir à des prêts bancaires. C’est ainsi en 2005, la Sicap lance la phase 1 du projet (Sicap-Sacré-Cœur III, Pyrotechnie). À l’époque, la société immobilière avait sollicité et obtenu l’appui de quatre banques, Cbao, Ecobank, Bsic et Bhs. Les appartements ont été cédés entre 54 et 126 millions FCFA hors frais et taxes.

Pour la location-vente, le client devait s’acquitter de 20 % du prix au comptant du bien et payer le reste pendant 10 ans suivant des mensualités qui varient entre 411.148 et 958.912 FCFA. Aujourd’hui, tous ceux qui ont souscrit au projet de la Sicap risquent l’expropriation, car ils ne disposent pas de titres fonciers. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >