Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



OFNAC – Nafi Ngom Keïta sur le départ ?


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 25 Juillet 2016 || 37 Partages

OFNAC – Nafi Ngom Keïta sur le départ ?
 

Nommée le 25 juillet 2013, pour un mandat de 3 ans la mission de la présidente de l’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption prend officiellement fin aujourd’hui. Mais des interrogations se posent l’identité de son remplaçant, selon l’Observateur qui tient de sources autorisées que Nafi Ngom Keita ne sera pas reconduite.

«De sources proches du Palais, il y a une forte probabilité qu’elle ne soit pas reconduite pour un deuxième mandat à la tête de l’Ofnac. Tout simplement, parce que «la dame est une empêcheuse de tourner en rond pour certaines autorités». Pis, défendent les mêmes sources, «elle a vilipendé la gestion scandaleuse de plusieurs directeurs généraux, réputés être proches du Président Sall». Et qui, précisent nos interlocuteurs, «veulent sa tête». D’autres sources avancent même que certains actes posés par la patronne de l’Ofnac dans la gestion de la maison, notamment les recrutements et le traitement de certains dossiers, ne sont pas du goût des hautes autorités. Et la faute qu’on lui pardonnerait le moins, c’est la procédure de déclaration de patrimoine. Affaire sur laquelle, elle était revenue, lors de la présentation du dernier rapport de l’Ofnac, déclarant que la structure de contrôle a reçu, au total, «385 déclarations de patrimoine, sur une base de données estimée à 742 assujettis, soit 51,89% reçus» lit-on dans les colonnes du journal.

Pour rappel, notre confrère note que : «l’Ofnac a été créé par la loi N° 2012-30 du 28 décembre 2012, mais ses membres ont été nommés un an plus tard, le 31 décembre 2013, par le président de la République. Ils ont été installés dans leurs fonctions le 27 mars 2014, avant de rejoindre leur siège, le 11 août 2014. Nafi Ngom Keïta déclarait lors de la présentation du dernier rapport : «L’Ofnac a reçu 320 plaintes et dénonciations, dont 114 par lettres, 111 par appel au numéro vert, 34 par mail et une par application mobile. Sur les 209 plaintes et dénonciations physiques reçues, 134, soit 64,11%, sont dans le champ de compétence de l’Ofnac, contre 75 plaintes, soit 35,89% pour lesquelles l’Ofnac s’est déclaré incompétent».


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 13:32 La déclaration de Yaya Jammeh en Français (vidéo)