Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Obama sous le charme de la jeune Sénégalaise Awa Caba


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 12 Août 2016 || 5671 Partages

Obama sous le charme de la jeune Sénégalaise Awa Caba

Awa Caba est une icône. Cette jeune Sénégalaise représente cette catégorie de potentiels futurs leaders africains à la promotion de laquelle le gouvernement américain s’emploie depuis 2014 à travers le programme Mandela Washington Fellows. Barack Obama est littéralement tombé sous son charme est la citant (nommément) comme un exemple à suivre pour les autres Africains de la même génération.

« Nous allons continuer à soutenir les entrepreneurs sociaux comme Awa Caba du Sénégal, a lancé le chef de l’État américain jeudi dernier, lors de la rencontre avec les 1000 bénéficiaires du programme Mandela Washington Fellows. Donc, Awa a co-fondé un centre de technologies pour offrir aux femmes une formation gratuite dans le codage et en compétences dans les technologies de l’information. Et, elle a également mis en place une plate-forme de commerce en ligne pour aider les femmes sénégalaises à amener leurs produits, que ce soit des produits cosmétiques ou des fruits ou des confitures, dans le marché et dans le monde. »

Si Awa a pu mettre en place sa structure, souligne Obama sous les applaudissements de son auditoire majoritairement jeune, c’est parce qu’elle « sait que quand nos femmes réussissent, nos pays réussissent ». « Je vous remercie donc, Awa, pour le bon travail », a conclu le Président des États-Unis.

Selon une note de présentation du bureau de presse de la Maison-Blanche, « le programme Mandela Washington Fellows est le programme phare de l’Initiative en faveur des jeunes leaders africains (Young African Leaders Initiative, YALI) et il incarne la volonté du président Obama d’investir dans l’avenir de l’Afrique ».

Il offre à de jeunes Africains la possibilité de bénéficier, pendant six semaines, d’un stage de leadership, de constitution de réseau et de développement des compétences. Il leur permet « d’acquérir les connaissances et les contacts dont ils ont besoin pour faire évoluer leur plan de carrière et participer de manière plus énergique à la consolidation des institutions démocratiques, au développement de la croissance économique et au renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique ».

De 500 en 2014, le nombre de bénéficiaires du Programme est passé à 1000 en 2016.


 Seneweb


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >