Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ouattara après sa victoire écrasante au 1er tour: «nous tournons la page de la crise en Côte d’Ivoire»


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 28 Octobre 2015 || 9 Partages

La Commission électorale indépendante (CEI) a transmis, mardi, dans la soirée, les résultats, région par région, de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Le souvenir de la crise à l’issue de l’élection de 2010 est encore très présent chez la population. Les cœurs sont encore meurtris.

Beaucoup se sont battus ou se sont fait enrôler dans un camp, comme dans l’autre. Alassane Ouattara est sorti vainqueur avec 83,66% des voix, devant Pascal Affi N’Guessan, le candidat du FPI, avec 9,29% des voix, suivi de Kouadio Konan Bertin avec 3,88%.

Le taux de participation est finalement de 54,63%. Avec ce second mandat, Ouattara tentera de faire oublier définitivement cette guerre civile, qui ne dit pas son nom. Selon nos confrères d’Afrik.com,  l’ombre de Laurent Gbagbo a plané sur la Présidentielle. En effet, au cours de la décennie de guerre civile en Côte d’Ivoire, de 2000 à 2010, les insultes, les dénigrements quotidiens en public sont allés en s’amplifiant.

Il s’agissait de les montrer du doigt, en tant que non-Ivoirien, de nationalité étrangère. Même entre amis, les «dioulas» pouvaient être la cible de remarques sur leur «ivoirité». Après l’annonce de sa victoire, Alassane Ouattara a délivré un message aux Ivoiriens : «je voudrais féliciter le peuple ivoirien pour sa maturité et son comportement exemplaire. Nous tournons la page de la crise en Côte d’Ivoire», a-t-il indiqué. Le Président sortant a obtenu un score écrasant.

De nombreuses irrégularités ont été constatées. L’enrôlement électoral de la population au profit du RHDP a fonctionné à plein régime, mais, pour une large partie de la population, l’essentiel n’est pas là. Alors que les pro-Gbagbo se sont largement abstenus, aucune violence n’est venue troubler la réélection annoncée d’ADO.


DakarFlash1



Nouveau commentaire :