Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Ousmane Sonko: « Macky Sall va déployer des moyens pour acheter des députés »


La victoire de la coalition présidentielle est, encore une fois, remise en cause. Apres les contestations de la Coalition Gagnante Wattù Senegaal et du PUR, place à celles de Ndawu Askan Wi de Ousmane Sonko.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 9 Août 2017 || 1223 partages || 0 commentaires

 

Face à la presse ce matin, Ousmane Sonko, le leader de la coalition Ndawu Askan Wi a d’abord décelé des enseignements tirés de sa participation à ces élections avant de s’attaquer au chef de fil de la mouvance présidentielle, Macky Sall.

« L’enseignement essentiel à tirer au sortir de ces élections, réside dans le constat irréfutable que Macky Sall est devenu minoritaire dans le pays : de 65 % le 25 mars 2012, il est tombé à 49%, le 30 juillet 2019, soit 16 points de différence. Malgré tous les stratagèmes, subterfuges et fraudes en tous genres, malgré la candidature de son gouvernement à travers son Premier ministre, malgré son PSE, son PUDC, sa CMU et ses bourses familiales, s’il n’y avait pas la mauvaise organisation du scrutin, Macky Sall n’aurait pas 37%», explique M. Sonko avant de s’attaquer aux résultats de la coalition Benno Bokk Yakaar.

 

Suivant le leader de la coalition Ndawi Askan wi, après les résultats des dernières législatives, Macky Sall doit ressentir un sentiment de « honte et de peur« .

Car poursuit-il, « Macky Sall a engagé tout son gouvernement dans les élections et malgré la fraude, l’achat de conscience, avec des billets de banques, ils n’ont pu franchir la barre de 50%. Depuis le 30 juillet dernier, Macky Sall n’arrive plus à dormir. Et pour se rattraper, il va dans les prochains jours déployer des moyens pour acheter des députés».

 

Et en cela, Ousmane Sonko en déduit que, »Macky Sall gouverne par le mépris. Parce qu’il n’a de respect pour personnes et c’est ce qu’il a appelé «arrogance» qui a fait que le peuple lui a tourné le dos ».

Pour le leader de la coalition coalition Ndaw Askan Wi, «c’est le système majorité qui a fait que Macky Sall et sa coalition se sont retrouvés avec 125 députés et avec le taux obtenu, il sera contraint au second tour s’il s’agissait de la Présidentielle».


Dakarflash6



Nouveau commentaire :