Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Oustaz Mor Kâ écrase mortellement le fils de son ami


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 30 Octobre 2015 || 67 Partages

Oustaz Mor Kâ écrase mortellement le fils de son ami

L’émotion était à son comble, hier matin au village de Ndjigui (localité située à 2 Km de la commune de Kaffrine).  En cause : un indicible drame qui s’y est produit vers 11 heures. Après quelques courses en ville, Mouhamed Cissé, ami intime de Oustaz Mor Ka, avec qui il était durant toute la matinée, décide d’aller avec ce dernier chez lui à bord de sa moto Jakarta. A la maison, les deux amis, comme à leur habitude, discutent tranquillement de tout et de rien. Et quand arrive l’heure de bouger, Oustaz Mor Ka emprunte la moto à son ami pour, dit-il, retourner au centre-ville gérer quelques affaires. Sans hésiter, Mohamed Cissé accède favorablement à la demande de son ami.

Sans savoir que son ami, Mouhamed Cissé, au moment de se garer, avait laissé la moto en prise, Oustaz Mor Ka chevauche l’engin qu’il met automatiquement en marche. Un geste qui sera fatal au petit Babacar Cissé, fils de son ami Mohamed Cissé. Puisque Oustaz Mor Ka, qui a perdu le contrôle de l’engin, va heurter mortellement le garçon, qu’il cogne violemment contre un mur de la maison. L’enfant rendra l’âme sur le coup, gisant dans son sang.

Informés de l’accident, des élements de la brigade de gendarmerie de Kaffrine se sont vite rendus sur les lieux. Où ils ont été rejoints par des élements des sapeurs-pompiers. Au terme des constatations d’usage, les gendarmes ont saisi les soldats du feu qui ont acheminé le corps sans vie du petit garçon à la morgue de l’hôpital régional de Kaffrine. Quant à Mor Ka, qui est sorti de l’accident avec de graves blessures corporelles, il a été mis en observation médicale. Et il sera, après les soins nécessaires, mis à la disposition des pandores pour les besoins de son audition, avant son déferrement au parquet de Kaolack, pour homicide involontaire.
L'obs


Dakarflash2



Nouveau commentaire :