Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Outrage à agent, rébellion et violence : Le verdict de l’époux de Ndèye Guèye, Boy Djinné, est tombé !


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 23 Juin 2017 || 3033 partages || 0 commentaires

Outrage à agent, rébellion et violence : Le verdict de l’époux de Ndèye Guèye, Boy Djinné, est tombé !

S’il ne tenait qu’au procureur, Doudou Diop alias Papa Boy Djinné allait passer la fête de la Korité à Rebeuss pour un mois. Mais, le tribunal en a décidé autrement en lui infligeant la peine de deux mois assortis de sursis. Ceci après l’avoir relaxé du délit de violence à agent dans l’exercice de ses fonctions. Il a été déclaré coupable des délits de défaut de permis et rébellion.

Né en 1995 à Guédiawaye Papa Boy Djinné a contesté à la barre les faits qui lui sont reprochés.

Mais selon l’agent Momar Bodian, le 19 juin vers 18h 30, alors qu’il y avait embouteillage au niveau du rond point de Yeumbeul et qu’il faisait un contrôle de routine, il a aperçu un conducteur avec trois personnes sur une moto qui roulait à vive allure. Il a voulu procéder à leur arrestation et à la vérification des papiers du véhicule. Mais contre toute attente dit-il, Papa Boy Djinné a foncé sur lui, voulant prendre la fuite.

« J’ai réussi à les arrêter et lui ordonner de me donner ses pièces, mais il m’a dit qu’il ne détenait aucune pièce. Je l’ai fait descendre de la moto avant de lui ordonner de monter dans le véhicule de la police, ce qu’il a refusé. Il a fallu que les renforts arrivent pour le faire entrer dans la voiture » a expliqué l’agent. Sur la même veine il a signalé que même au commissariat, il avait refusé de descendre de la voiture sous l’ordre du chef.

Interrogé sur la blessure du prévenu, il a souligné ne pas lui avoir assené de coups, mais que c’est au moment où ils le forçaient à monter dans le véhicule qu’il s’est blessé. Des déclarations qui ont été confirmées par l’agent Issa Goudiaby. Le plaignant qui ne demande pas de dommages et intérêts a demandé que justice soit faite.

Une version que la mis en cause a balayé d’un revers de main.

«J’ai exécuté ses ordres. Je reconnais avoir fauté car je détenais pas de papiers » s’est justifié le mari de la danseuse Ndèye Guèye.

Revenant sur les faits il a expliqué que ce jour là, il revenait de Boune. Et une fois arrivé au rond point de Yeumbeul, l’agent l’a arrêté. Mais c’est au moment où il garait la moto que ce dernier a tiré le collier qu’il portait au cou, croyant qu’il voulait prendre la fuite.

« J’ai crié en lui disant qu’il me faisait mal au cou. Mais il m’a ordonné de monter dans la voiture. Ce que j’ai fait sans aucune contrainte. Au commissariat, il m’a asséné un coup à la tête car peut-être, il n’était pas content des propos qu’on a échangés » a dit Papa boy Djinné qui a présenté ses plates excuses à la barre.

Dans son réquisitoire, le procureur de la République, a indiqué que les faits ne sauraient être contestés. « Ce dernier nous montre une blessure qu’il dit avoir reçu à l’aide d’un pilon. Les faits de rébellion sont établis car il avait refusé de monter dans la voiture de la police, il a échangé des coups avec les agents. L’outrage aussi est confirmé par un témoin » a dit le parquet qui a requis 2 ans dont 1 mois ferme. Il prendra finalement deux mois avec sursis.

 

 



Dakaractu


Dakarflash2



Nouveau commentaire :