Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ovidiu Tender : qui est l’homme d’affaires roumain qui a hérité de deux puits de pétrole du Sénégal ?


Dans sa série de portraits d’hommes d’affaires louches qui travaillent avec l’Etat du Sénégal, Dakarmatin se penche aujourd’hui sur le cas Ovidiu Tender. Entendez l’homme auquel l’Etat du Sénégal a cédé, au mois de février 2015, les deux puits de pétrole qui lui restait, à savoir Saloum Onshore et Sud Sénégal Offshore.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 31 Mai 2016 || 288 Partages

 En effet, lorsque l’ancien président Abdoulaye Wade avait soulevé l'affaire Petro-Tim et Arcelor Mittal, le premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne avait déclaré qu'il restait deux puits de pétrole (Saloum Onshore et Sud Sénégal Offshore) qui allaient être cédés à un postulant au mois de décembre 2014. Mais finalement, c'est au mois de février 2015 que ces deux puits ont été cédés au Groupe Tender. 

Il convient de rappeler ainsi que le Groupe Tender aurait débloqué la rondelette somme de 22 milliards F Cfa pour obtenir les deux puits. L’information révélée alors par notre confrère Baba Aïdara a été tue par l’Etat sénégalais. Alors que certaines compagnies américaines s'intéressaient aux deux puits, Ovidiu Tender, pour remporter le jack-pot, a dû recourir à des agissements peu orthodoxes comme il en a l'habitude, renchérit le journaliste qui fait des investigations sur les ressources pétrolières et gazières du Sénégal. Soulignons également qu’Ovidiu Tender est partenaire du controversé Frank Timis dans plusieurs affaires à travers le monde. Mais, on assistera au comble lorsque, dans la même année, le roumain qui fait des affaires avec l’Etat du Sénégal a été condamné à 12 ans et 7 mois de prison ferme dans son pays (Roumanie) pour fraude, corruption et blanchiment d'argent. Depuis, il séjourne en prison au pénitencier de Timisoara, en Roumanie après avoir été reconnu coupable de fraude, de corruption et de blanchiment de capitaux portant sur 1193 milliards de Rol (ancienne monnaie roumaine), soit 32 millions d’euros ou 21 milliards FCFA. On se rappelle que certains citoyens comme Mouhamadou Bamba Ndiaye, leader du Mouvement populaire socialiste Mps/Sellal, avaient demandé aux autorités d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur le pourquoi du comment de l’attribution à un homme de cet acabit d’un pan très important des ressources naturelles du Sénégal. Réclamant plus de transparence dans la gestion du pétrole sénégalais qui, depuis sa découverte, aiguise de plus en plus d’appétits. 
Dakarmatin.com

DakarFlash1




1.Posté par mousseul le 01/06/2016 06:25
La gestion des ressources pétrolières doit être confiée à des hommes de loi. Oust les politiciens et les copinages et le népotisme.

Nouveau commentaire :