Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



PARCELLES ASSAINIES : Un gang de dealers nigérians démantelé, les membres condamnés


C’est un groupe de sept Nigérians qui s’est présenté aujourd’hui à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Le gang poursuivi pour offre ou cession de chanvre indien avait mis en place un réseau de trafic de yamba entre Keur Massar et les Parcelles Assainies.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 4 Mai 2016 || 1312 Partages

PARCELLES ASSAINIES : Un gang de dealers nigérians démantelé, les membres condamnés

d’audience pour la manifestation de la vérité que les étrangers ne se sont pas bien comportés dans notre pays. En effet, ils avaient mis sur pied un réseau de trafic de chanvre indien dans la banlieue de Dakar précisément entre les Parcelles Assainies et Keur Massar. Selon le maître des poursuites, le modus opérandi utilisé par les prévenus consistait à placer plusieurs revendeurs de nationalité nigériane qui se faisaient passer pour des footballeurs ou encore des serveurs de restaurants.

Informés de l’activité illicite que menaient le groupe d’étrangers dans le quartier, les policiers du commissariat des Parcelles Assainies ont décidé de filer la bande de malfaiteurs en se faisant passer pour des acheteurs de drogue. C’est ainsi qu’une première personne nommée Adams Oneyegiri est tombée. Interrogé, l’homme passe à table et balance les noms des membres du groupe mais surtout celui du cerveau, un certain Godspower Anyanwu. Ainsi les flics procèdent à la perquisition du domicile d’Anyanwu. L’opération permet aux flics de découvrir un kilogramme du produit prohibé et la somme de 680.000 Francs Cfa. Ils procèdent à l’arrestation de l’homme et cinq autres personnes qui étaient dans le salon en train de suivre un match de football.

Présentés aujourd’hui aux juges du tribunal des flagrants délits de Dakar, les sept étrangers ont tous tenté de persuader la cour de leur innocence. «Je suis footballeur. Avec ma femme je vis aux Parcelles Assainies à côté de l’école Dior. J’ai été arrêté chez moi. Je reconnais que les policiers qui sont venus à la maison ont trouvé du chanvre indien et la somme de 680.000 Francs Cfa. La drogue trouvée servait à ma propre consommation. Mais je ne suis pas dealer», s’est défendu Godspower Anyanwu.

Pour le Procureur, l’homme ne dit pas la vérité. Ce qui s’est passé, explique-t-il, c’est que le sieur Godspower Anyanwu était à la tête de ce réseau de vendeurs de drogue. C’est pourquoi il a demandé à la cour de déclarer les sieurs Adams Oneyegiri et Godspower Anyanwu coupables et de les condamner respectivement à 3 mois et à 2 ans de prison ferme. Pour le reste du groupe, il demandera à la cour de les relaxer. Dans son délibéré, le Tribunal a condamné le sieur Godspower Anyanwu à 2 ans de prison. Son compatriote Adams Oneyegiri a lui eu plus de chance. Il n’a écopé que de 15 jours.

Jotay.net


Dakarflash2




1.Posté par mousseul le 05/05/2016 03:56
La Justice a été très clémente. Il y aura récidive.

Nouveau commentaire :