Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



PDS : Doudou Wade souffle sur les braises et tacle Iba Der


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 16 Octobre 2015 || 25 Partages

PDS : Doudou Wade souffle sur les braises et tacle Iba Der
Si cela ne dépendait que de Doudou Wade, le combat pour le contrôle de la présidence du groupe parlementaire « Libéral et démocrate » allait se faire sur le ring. Eh oui ! L’ancien président du groupe des libéraux et démocrates a invité ses camarades à se livrer à un corps-à -corps face à Fada et Niasse. 

Prenant part à la conférence de presse d'Aïda Mbodji, Pinochet a déclaré : «Sur ce match, Moustapha a fait son arbitrage de voyou, il en a terminé. Les prochains matches, c’est nous qui allons les jouer et les arbitrer. Ils se passeront dans les lieux, le bureau du président du groupe libéral». Il ajoute : «Si Fada vous convoque, les 26 que vous êtes, vous y allez, non pas pour dire ce que vous pensez, mais vous y allez pour vous bagarrer». M. Wade qui reste convaincu que les arguments politiques et les arguments techniques sont déjà dits. 

A l’Assemblée nationale, confie-t-il : «Niasse n’est plus votre président. Appelez-le par tous les noms. M. le président hold-upeur, M. le président voleur, M. le président menteur. C’est comme ça qu’il faut prendre la parole à l’Assemblée. C’est une bataille politique, physique. Il faut montrer à Niasse, autant il fait le voyou autant nous pouvons être des voyous comme lui». Selon lui, si vous conseillez à quelqu’un qui n’écoute pas et quand vous parlez qu’il n’entend pas, «il faut alors le tabasser». Des conseils qui ne laissent pas indifférente Aïda Mbodji qui déclare à son tour : «Quand il (ndlr : Doudou Wade) veut faire du bien, il le fait, s’il veut faire autre chose, il le fait». 

Restons avec « Pinochet » (Doudou Wade) pour dire qu’il ne s’en est pas limité à attiser le feu, il s’en est aussi pris au député Iba Der Thiam. Rappelant la composition de la liste d’Aïda Mbodji, Pinochet informe que sa «sœur» Awa Diop a dit qu’elle n’avait pas signé et qu’elle est dans la liste. « Donc, dit-il, numériquement sur les prochains matches nous avons un effectif supérieur ». Mais s’agissant de l’historien, Pinochet déclare qu’Iba Der Thiam a signé deux fois. «La première signature devant sa femme. Sur la deuxième signature, il s’est dédit» a dit Doudou Wade qui en déduit : «Il appartiendra aux femmes de nous dire quel genre de mari il faut avoir». 
dakaractu avec le populaire

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >