Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Palais Présidentiel : Macky Sall continue le réaménagement


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 13 Novembre 2015 || 29 Partages

Le Président de la République, Macky Sall, continue de réorganiser le palais, en direction des prochaines échéances électorale.

Après avoir nommé El Hadji Hamidou Kassé, ministre-conseiller chargé de la communication du Palais en remplacement de Mamadou Thiam, il a également fait un clin d'oeil à son fidèle chef de protocole du temps de l'opposition qui l'a suivi au palais. Pape Samba Diop, qui était l'adjoint de Bruno Diatta au Palais, vient, en effet, d'être nommé Conseiller spécial, Chef de cabinet adjoint.

En gros, il va mieux aider le Président dans la gestion de son agenda politique et autres activités officieuses.

Pape Samba Diop est un fidèle parmi les fidèle de Macky Sall.
Né le 31 mai 1977, il gère le protocole de Macky Sall depuis le 10 novembre 2008. Sérère bon teint né à Gandiaye, il a perdu son père en 1994 et a été éduqué par son oncle adoptif, lui aussi décédé en 2005. L’homme qui crèchait à Liberté 6 jusqu'à l'accession de Macky Sall au palais a connu le Président en 1998. Le jeune Diop était le voisin de la famille de Marième Faye, la première dame. A l’époque, Pape Samba Diop militait dans le mouvement des élèves et étudiants libéraux (Meel). 

Plus tard, alors qu’il était membre actif de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl), section de Dakar, Pape Samba Diop a travaillé pour Macky Sall, alors Premier ministre. Lorsque Macky Sall a quitté le Parti démocratique sénégalais (Pds), il l’a suivi. Macky Sall l’a alors désigné pour être son chef de protocole. Il a géré l’agenda du candidat avant et lors de la campagne électorale et sert d’interface entre lui et les autres responsables locaux. Quand Macky se rend dans une localité, Pape Samba joue toujours les précurseurs. Il devance le cortège sur les lieux et essaie de régler les divergences avant que son leader n’arrive. Si le problème est trop sérieux, il s’en réfère à Macky Sall qui tranche. C'est comme ça que plusieurs guerre de tendances ont pu être solutionnée. Un tache qu'il va devoir être obligée de reprendre, laissant à Bruno Diatta et son équipe, la tache des choses officielles.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :