Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Panama Papers : Pourquoi les Etats-Unis sont-ils épargnés par le scandale?


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 8 Avril 2016 || 48 Partages

Panama Papers : Pourquoi les Etats-Unis sont-ils épargnés par le scandale?

 

De la Chine à la Russie en passant par le Royaume-Uni, les révélations des "Panama Papers" éclaboussent une cohorte de responsables sur le globe mais épargnent pour l'heure un acteur majeur de la finance mondiale: les Etats-Unis.

Seule une poignée d'Américains ont jusqu'à présent été épinglés pour avoir fait transiter une partie de leurs avoirs dans des paradis fiscaux et des sociétés offshore avec l'aide du désormais célèbre cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca. David Geffen, magnat de la musique et co-fondateur du studio de cinéma DreamWorks avec Steven Spielberg, est bien mentionné dans les "Panama Papers", mais aucun gros poisson américain --politicien, grand patron ou grande banque-- n'a été associé au scandale. 

"Beaucoup d'Américains mais..."
"Il y a beaucoup d'Américains mais ce sont davantage de simples particuliers", déclare à l'AFP Marina Walker Guevara, la directrice adjointe du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) qui a coordonné l'enquête journalistique sur cette fuite massive de documents. 

Irréprochables les Américains?
Les Etats-Unis seraient-ils pour autant de blanches colombes de la transparence financière? Loin s'en faut. "Cela ne veut pas dire que le pays se place en dehors du système offshore. Il en est même un important acteur", répond Mme Walker Guevara. Son absence des "Panama Papers" ne vaut donc pas gage de respectabilité et pourrait d'abord s'expliquer par une certaine réticence à se tourner vers un pays lointain et hispanophone, alors que des options bien plus aisées sont à portée de la main. 

Embarras du choix
"Les Américains ont tellement de paradis fiscaux vers lesquels se tourner", résume pour l'AFP Nicholas Shaxson, auteur de l'ouvrage de référence "Les paradis fiscaux. Enquête sur les ravages de la finance néolibérale". Les Caïmans et les Iles Vierges britanniques, voisines et anglophones, viennent immédiatement à l'esprit, mais des Américains voulant garder le secret sur leurs activités ne sont, en réalité, même pas obligés de quitter leur pays. 

 


DakarFlash3




1.Posté par mignonne le 08/04/2016 12:43
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles (1-SIARA 2-EVA 3-JULLIETTE ) très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
MASSAGE SIMPLE 10000F
MASSAGE SENEGALAISE 15000F
MASSAGE AMERICAINE 20000F
MASSAGE BODY BODY 15000F
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 352 79 13 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

2.Posté par Eva Massage le 08/04/2016 13:57
Vous voulez être en forme , pour une un bon reméde , une seule adresse , une seule destination contactez votre Specialiste Eva avec son equipe de trés belles masseuses à votre service :
- doux relaxant tonifiant ,sportif à 10000f .
- cajoline et serviette chaude à 15000f .
- massage 4 mains à 20.000f .
- service à domicile 30.000f .
Contact : 778561020 / 775769679 " Le meilleur vous attend "

3.Posté par mignonne le 08/04/2016 18:41
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 78 433 89 49
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 13:11 Donald Trump veut rassembler "un pays très divisé"