Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Pape Ibrahima Diagne : “ Je ne demanderai jamais à Macky Sall de me venir en aide pour le titre de Grand Serigne de Dakar”


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 18 Mars 2016 || 144 Partages

DakarFlashNEWS - Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, rencontrait, hier, une partie de la communauté léboue acquise à la cause de Pape Ibrahima Diagne, Grand Serigne de Dakar. Il va rencontrer ce vendredi l’autre partie conduite par Abdoulaye Makhtar Diop, Grand Serigne de Dakar.

Pape Ibrahima Diagne a profité de la rencontre, hier, pour dire que le Président Macky Sall n’est pas habilité à trancher la question du Grand Serigne de Dakar. “Ceux qui lui demandent de trancher ne sont pas à la hauteur de leurs responsabilités. Je ne demanderai jamais à Macky Sall de me venir en aide pour le titre de Grand Serigne de Dakar. Je suis le chef suprême de la Collectivité léboue. La preuve, tous les lébous sont là devant moi. Je n’ai pas besoin d’Etat pour ce titre. Ce sont les lébous qui décident. Et si Macky Sall me défie dans ce sens, je lui dirai monsieur le Président, je suis le Grand Serigne. C’est ridicule, à la limite honteux de dire au Président de trancher. Macky Sall n’est pas habilité à trancher. Il n’est pas lébou. Il est un toucouleur. Il est hors de Dakar. Je suis le Président de la République des Lébous, le vrai Grand Serigne”, peste Pape Ibrahima Diagne. Des propos rapportés par “Le Populaire”.

Il répondait aux propos d’Abdoulaye Makhtar Diop qui, rencontrant une délégation de la «coalition Benno Siggil Sénégal» dans le cadre de la campagne pour le référendum du 20 mars prochain, avait demandé au Président de la République, Macky Sall, de dire qui est véritablement le Grand Serigne de Dakar ?

«Ici, c’est le Penc de Dakar. Il faut dire à Macky Sall : «cette année, nos relations vont être tirées au clair. Il (Macky Sall) nous dira qui est le Grand Serigne de Dakar. Moi, Abdoulaye Makhtar Diop, je n’ai pas ramassé mon titre de Serigne Dakar. De même que tous ces dignitaires des Penc. On a tous été élus par nos pairs», déclare l’ancien ministre des Sports devant les souteneurs du chef de l’Etat. «Dakar n’est pas les Hlm, ni Sicap, ni Baobab. Dakar, c’est ici. Nous n’avons pas des quartiers, mais des Pencs. Nous n’avons pas de délégués de quartiers, mais de délégués de Pencs», déclarait-il.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :