Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Pape Kouly Diop, Espagnol Barcelone : «Au Sénégal, il nous manque un petit truc»


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 4 Décembre 2015 || 28 Partages

Pape Kouly Diop, Espagnol Barcelone : «Au Sénégal, il nous manque un petit truc»

Depuis avril dernier, vous n’avez honoré aucune sélection en équipe nationale. Quel est le problème ?

J’ai eu une grosse blessure qui m’a éloigné des terrains pendant deux mois. Après, je suis revenu pour jouer trois matchs avec mon nouveau club, l’Espanyol, et je me suis blessé à nouveau. J’ai eu de la malchance entre la fin de la saison dernière et le début de la présente, mais Dieu merci j’ai repris et je me sens bien et j’espère que d’ici la fin de saison, je n’aurai plus de blessure.

Avez-vous discuté avec le coach Aliou Cissé de tout cela ?

Aliou Cissé m’a appelé. La dernière fois que je l’ai eu au téléphone, c’était avant le match contre le Burundi à Dakar (en juin dernier, ndlr). Il m’a demandé comment était ma situation et dans quel club je devrais signer. Depuis lors, on ne s’est pas parlé et c’est normal.

Le fond de jeu de l’équipe nationale est décrié. Qu’en pensez-vous ?

Nous sommes une équipe en reconstruction. Le coach est aux commandes depuis seulement mars dernier, laissez-lui le temps de mettre en place sa stratégie. Il n’y a pas à s’alarmer du fond de jeu de l’équipe parce que l’objectif, c’est d’amener le Sénégal le plus loin possible. Son objectif, ce n’est pas de gagner des matchs face à des pays comme le Burundi, la Namibie ou Madagascar avec tout le respect que j’ai pour eux. Il nous l’a dit lors du premier contact, Aliou Cissé a pour objectif d’amener cette équipe du Sénégal le plus loin possible. Il veut gagner au moins une CAN.

Certains observateurs pensent que c’est vous qui manquez à Aliou Cissé…

Chacun a son opinion et je remercie ces techniciens qui pensent que si j’étais là, j’allais apporter ma pierre à l’édifice. Ça veut dire que j’ai fait de bonnes choses avec l’équipe nationale. C’est une récompense parce qu’à chaque fois qu’on fait appel à moi j’essaie de tirer mon épingle du jeu. Une seule personne ne peut pas faire le boulot de toute une équipe surtout quand on sait que le football est un jeu collectif. Chaque fois que j’ai l’opportunité de jouer, j’essaie d’apporter ma touche personnelle. Nous sommes des milieux de terrain et chacun à sa spécificité. Nous sommes tous différents.

Le Sénégal a-t-il les armes pour se qualifier et à la CaN-2017 et au Mondial 2018 ?

Bien sûr. Ce n’est pas maintenant qu’on parlera de ça. Le Sénégal a toujours eu les armes et les footballeurs pour aller loin. Nous évoluons tous dans les meilleurs championnats du monde. Ce qui veut dire qu’on peut rivaliser avec n’importe quelle équipe. Mais, il faut reconnaître qu’au Sénégal, il nous manque un petit truc. Mais, on peut se qualifier et je crois qu’on y arrivera.

Ne craignez-vous pas la concurrence dans l’entrejeu de l’équipe nationale ?

Je n’ai pas de problème relatif à la concurrence. Et pour vous dire vrai, c’est le cadet de mes soucis. Le plus important, c’est d’être compétitif avec mon club et à chaque fois qu’on fera appel à moi en sélection, je répondrai avec fierté et honneur pour défendre les couleurs de la patrie. Si on ne m’appelle pas, je continuerai aussi à faire mon travail. Aujourd’hui, tout le monde me connaît et le coach sait très bien ce que je peux apporter. Mais, j’ai conscience aussi que pour un match de football, il faut onze joueurs et moi je respecte tous les footballeurs qui constituent cette équipe.

Parlons de votre nouveau club, l’Espanyol, comment ça se passe ?

Ça se passe bien Dieu merci. J’ai connu un début de saison tumultueux à cause des blessures. Là, ça fait quatre matchs que je joue et petit à petit je retrouve mes sensations. Je me suis bien adapté à ma nouvelle équipe et j’espère que ça continuera ainsi. Je suis super content de cette nouvelle aventure.

Pourquoi avez-vous refusé de prolonger votre contrat à Levante ?

Je voulais un nouveau défi dans un club plus grand où je pourrais m’exprimer convenablement. J’ai tout fait à Levante. Mais, en un moment, j’avais senti le besoin de partir. Des équipes qui jouent souvent la Ligue des champions m’avaient fait des propositions, mais elles évoluent dans des championnats qui ne m’enchantent pas. J’ai eu l’offre d’Olympiakos, mais finalement, j’ai décidé de rester en Espagne en m’engageant avec l’Espanyol qui reste l’un des grands clubs du pays.

 
stades

DakarFlash3




1.Posté par Fallviga le 04/12/2015 11:34
contre l'éjaculation précoce appelé VIGA SPRAY (70 325 08 41) est disponible sur le marché. Ce produit allonge sensiblement la durée du rapport et retarde l'éjaculation pendant des minutes et est sans effets secondaires, Vous pouvez l'utiliser 15mn avant le rapport. La livraison est gratuite. Il y'a possibilité d'envoi de colis pour ceux qui sont dans les régions ou a l’étranger dans la discrétion totale et rapidement. Appelez vite au 70 325 08 41

Nouveau commentaire :